13.06.2020, 19:36

Les emplacements pour camping-cars vont s’arracher à La Tène et ailleurs

chargement
Le camping VD8, à Cheseaux-Noreaz, au bord du lac de Neuchâtel.

Tourisme Les campings vont profiter du fait que la grande majorité des Suisses va passer ses vacances dans le pays cet été. Même avec très peu de touristes étrangers, les emplacements pour camping-car vont s’arracher. Au camping de La Tène, des solutions d’urgence ont été prévues.

«Le canton et Tourisme neuchâtelois nous ont demandé de trouver une solution pour gérer les camping-cars qui arrivent sans réservation. On a décidé de condamner une partie du parking pour offrir environ 20 places d’hébergement pour une nuit», a déclaré à Keystone-ATS Eric Boijentin, responsable du camping de La Tène.

 

Au camping VD8 de Cheseaux-Noréaz (VD), de l’autre côté du lac de Neuchâtel, on constate aussi une forte demande de la part des camping-cars. «Comme on est dans une zone protégée, on est soumis à certaines restrictions et on ne peut pas les mettre n’importe où», a déclaré Jean-François Golaz, président-administrateur du CCY, qui exploite trois campings sur sol vaudois.

 

Succès du «glamping»

 

Pour l’été, les emplacements pour camping-car sont déjà pratiquement pleins aussi bien à La Tène qu’à Cheseaux-Noréaz. Dans ce dernier camping, les offres de «glamping» (location de roulottes, bungalows, petits tonneaux et caravanes) sont quasiment toutes réservées jusqu’à fin août. Pour les tentes, il reste toutefois passablement de places car le camping détient de grandes parcelles.

 

A La Tène, pour les tentes, il y a 50% des parcelles qui sont réservées. «On a jamais eu autant de réservations et aussi tôt dans l’année. J’ai tous les jours 15 à 20 demandes», a ajouté Eric Boijentin.

 

Le camping n’a pas dû réduire son nombre de places, en raison des mesures sanitaires, car les emplacements sont grands et ceux des tentes sont clairement délimités au sol. «Il y a au moins 4,5 mètres entre chaque tente», a ajouté Eric Boijentin.

 

Deux tiers d’Alémaniques

 

Les vacanciers, qui ont réservé à La Tène, sont pour les deux tiers des Alémaniques. Le camping a uniquement deux réservations de touristes étrangers, beaucoup moins que les années précédentes. La durée du séjour n’a toutefois pas été modifiée en raison de cette crise sanitaire. Les vacanciers réservent pour une semaine ou dix jours, comme auparavant.

 

A Cheseaux-Noréaz, les résidents à l’année du camping sont essentiellement alémaniques. Pour les visiteurs de passage, la provenance est plus diversifiée mais il s’agit surtout de Suisses.

En 2018 (derniers chiffres disponibles), 3,6 millions de nuitées avaient été enregistrées en Suisse sur des terrains de camping, dont 2,4 millions avaient été effectuées par des résidents helvétiques. La durée moyenne du séjour s’était élevée à 2,9 nuitées.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieCoronavirus: cinémas, campings, piscines rouvrent dès samedi en SuisseCoronavirus: cinémas, campings, piscines rouvrent dès samedi en Suisse

LoisirsLes campings neuchâtelois seront pleins cet étéLes campings neuchâtelois seront pleins cet été

Top