25.11.2018, 17:09

Les électeurs de Lignières refusent de mettre les sociétés locales au régime sec

chargement
L'exploitation d'une patinoire éphémère est l'une des activités de la Société de développement de Lignières.
Référendum

Les sociétés locales de Lignières ne verront pas leurs subsides communaux fondre de moitié. Dimanche, les électeurs ont accepté par 74,39% des votants le référendum contre une réduction de 50% des subventions directes accordées aux sociétés locales.

L’arrêté adopté par le Conseil général figurait parmi onze propositions pour améliorer la situation financière de la commune. La coupe dans les subventions aurait permis de réduire les charges communales à hauteur de 7950 francs par année.

Plus de la moitié du corps électoral (51,36%) s’est prononcée sur le sujet. Le référendum (appuyé par 100 signatures) a été validé par 273 électeurs (74,39%) contre 94 avis contraires (25,1%) et onze bulletins nuls.

«Nous sommes soulagés», relève Loïc Piteira. Le président de la Société de développement de Lignières remarque qu’il aurait été «difficile d’organiser quatre manifestations l’an avec des subsides passant de 5000 à 2500 francs.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

NécrologiePassionné de cinéma, José Aubry nous a quittésPassionné de cinéma, José Aubry nous a quittés

Un passionné de cinéma n’est plus

Cheville ouvrière des cinémas neuchâtelois, artisan de la révolution numérique, José Aubry s'en est allé. Hommage.

  31.03.2020 13:11

MobilitéCoronavirus: plus besoin de presser pour traverser la route à NeuchâtelCoronavirus: plus besoin de presser pour traverser la route à Neuchâtel

EnseignementL’école à la maison, vue par des enfants de NeuchâtelL’école à la maison, vue par des enfants de Neuchâtel

CommerceCoronavirus: un marché à la ferme à Areuse a dû se battre pour rester ouvertCoronavirus: un marché à la ferme à Areuse a dû se battre pour rester ouvert

PolitiqueMilvignes: le conseiller communal Yanick Bussy nommé à la tête de l’Office de protection de l’enfantMilvignes: le conseiller communal Yanick Bussy nommé à la tête de l’Office de protection de l’enfant

Top