21.09.2018, 19:08

Les dix mille francs octroyés par l'exécutif de Peseux aux comités pour et contre la fusion sont contestés politiquement et questionnés juridiquement

Premium
chargement
Au printemps 2016, les affiches fleurissait. Les deux comités, pour et contre, avaient déjà reçu chacun 5000 francs.

Peseux Le Conseil communal de Peseux a décidé de donner 5000 francs à chacun des deux comités en faveur ou contre la fusion qui sera tranchée dans les urnes fin novembre. Une manne dont la légalité pourrait se révéler problématique.

Jeudi soir, un conseiller général a contesté la validité de la décision de l’exécutif de donner 5000 francs aux anti- comme aux pro-fusion.

Le 25 novembre prochain, les citoyens de Peseux voteront pour la seconde fois pour dire s’ils souhaitent fusionner avec Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche et Valangin.

Le Conseil communal de Peseux a décidé d’accorder un soutien...

À lire aussi...

CombatLe premier café féministe s’est tenu à NeuchâtelLe premier café féministe s’est tenu à Neuchâtel

ConcertL’as du looper, Jekyll Wood, en concert au Bar King de NeuchâtelL’as du looper, Jekyll Wood, en concert au Bar King de Neuchâtel

Jekyll Wood débarque au Bar King

Homme-orchestre de la nouvelle génération, Jekyll Wood est un groupe à lui tout seul. A découvrir au Bar King, de...

  19.02.2020 14:02

ConsommationVivre sans supermarché? Pas possible pour ces agriculteursVivre sans supermarché? Pas possible pour ces agriculteurs

Chronique«L’essence de la vie», l’air du temps d’Anouchka Wittwer«L’essence de la vie», l’air du temps d’Anouchka Wittwer

TravauxGare de Neuchâtel: des nuisances dans la nuit de mardi à mercrediGare de Neuchâtel: des nuisances dans la nuit de mardi à mercredi

Top