25.11.2018, 12:52

Le oui de Peseux à Neuchâtel, Corcelles et Valangin permettra de créer la troisième ville de Suisse romande

chargement
La joie des partisans de la fusion dimanche en début d'après-midi.

Fusion Le nouveau scrutin organisé à Peseux sur le projet de fusion avec Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche et Valangin a abouti à une victoire du oui avec 54,56% des suffrages. La nouvelle commune est prévue pour le 1er janvier 2021

Deux ans et demi après une première votation communale où Peseux avait refusé de peu un projet de fusion avec les communes voisines de Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche et Valangin, c’est le oui qui l’emporte largement lors du deuxième scrutin.

Ce deuxième scrutin était organisé ce dimanche après l’annulation du premier vote par le Tribunal fédéral au printemps dernier. Les oui ont récolté 1125 suffrages et les non, 937.

Peseux «prend acte»

Dans un communiqué, le conseil communal de Peseux annonce qu’il «prend acte de cette décision et qu’il la respecte. Il travaillera jusqu’à la fin de la législature dans l’optique d’une préparation de l’intégration de Peseux au sein de Neuchâtel et avancera aussi loin que possible dans les projets importants qu’il a déjà engagés.».

Coprésidente du comité profusion, Patricia Soerensen, déclare: «Je suis immensément heureuse pour mon village. J’avais peur que les arguments émotionnels l’emportent sur les arguments rationnels. Prenez les fêtes de village: il y en aura toujours comme il y en a à la Coudre ou à Serrières.»

Une communauté de 45’000 habitants»

«C’est un moment historique pour notre région», s’est réjouie la conseillère communale de Neuchâtel, Violaine Blétry-de Montmollin. «Par leur vote, une majorité des Subiéreux ont fait le choix de rejoindre une communauté de 45’000 habitants. Cette fusion est réjouissante pour l’avenir de toute notre région du littoral mais aussi un signal positif pour tous les autres projets de fusion.»

La nouvelle commune de Neuchâtel sera effective dès le 1er janvier 2021. Elle comptera 45’000 habitants ce qui en fera la troisième ville de Suisse romande, dépassant La Chaux-de-Fonds, qui détenait ce «titre» honorifique jusqu’à présent.

Elections au printemps 2020

La législature des autorités communales dans le canton de Neuchâtel se terminant en juin 2020, les autorités des quatre anciennes communes verront leur mandat prolongé de six mois, jusqu’au 31 décembre 2020.

Au printemps 2020, les élections communales auront lieu dans le «nouveau» Neuchâtel en même temps que dans toutes les autres communes du canton.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FusionPeseux: quinze ans de réflexion pour une fusionPeseux: quinze ans de réflexion pour une fusion

Votation communaleL’exécutif de Peseux lance un «appel au calme» aux accents vindicatifsL’exécutif de Peseux lance un «appel au calme» aux accents vindicatifs

L’étrange «appel au calme» de Peseux

La campagne sur la votation du 25 novembre à Peseux entre dans la dernière ligne droite. Le Conseil communal a envoyé...

  16.11.2018 13:13
Premium

Vote communalLes trois communes qui ont déjà choisi de fusionner espèrent que Peseux fera le même choixLes trois communes qui ont déjà choisi de fusionner espèrent que Peseux fera le même choix

Top