03.08.2015, 09:18

Les cerisiers du Japon refleurissent

chargement

Les citoyens qui sont passés ces derniers jours par la place du Port à Neuchâtel auront pu constater qu'au sud, la dizaine de cerisiers du Japon connaissent une seconde floraison, plus de six mois après la première. «ça arrive quelque fois, mais c'est plutôt rare», affirme Jean-Marie Boillat, chef de service des parcs et promenades de la ville. «Le premier cerisier avait fleuri le 14 mars. Six mois plus tard, soit autour du 25 septembre, les arbres, qui avaient tous perdu leurs feuilles, les ont retrouvées.»

Ce phénomène, qui a principalement touché les cerisiers au sud, «plus exposés au vent comme au soleil», s'explique par des raisons climatiques, selon Jean-Marie Boillat. «Cette année, il y a eu du froid et de la sécheresse, mais depuis quelques jours, les températures sont remontées, ce qui a permis une nouvelle floraison chez les cerisiers mais aussi les plantes.» / ndo


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Chemin de ferEntre Neuchâtel et Colombier, notre nuit sur les rails avec les ouvriers des CFFEntre Neuchâtel et Colombier, notre nuit sur les rails avec les ouvriers des CFF

MusiquePeseux: les Chemins de traverse invitent le public dans leurs «Coulisses»Peseux: les Chemins de traverse invitent le public dans leurs «Coulisses»

FestisubLes profondeurs de la planète attendent les visiteurs de FestisubLes profondeurs de la planète attendent les visiteurs de Festisub

ExpositionLe château de Valangin montre les dessous de l’histoireLe château de Valangin montre les dessous de l’histoire

HistoireDécouvrir le révolutionnaire Aimé Humbert sous la yourte de NeuchâtelDécouvrir le révolutionnaire Aimé Humbert sous la yourte de Neuchâtel

Top