28.07.2009, 04:37

Leandro comblé

chargement

Malade de leucémie, le Neuchâtelois Leandro Durney nous avait fait connaître son combat au printemps. Le temps n'étant pas vraiment son allié en tant que cancéreux, il cherchait 25 000 francs, en dons, pour pouvoir se payer très vite une école reconnue d'acteurs à Paris pendant une année.

En juin, nous vous parlions des 16 000 francs qu'il avait alors réussi à collecter. Il s'apprêtait à chanter dans un récital organisé par l'Avant-scène opéra au théâtre de Colombier. Récital dont il était l'acteur-chanteur principal et dont la recette intégrale lui serait reversée. Eh bien, ce spectacle lui a permis d'atteindre la somme souhaitée. Et grâce à d'autres généreux dons, il a même collecté davantage que 25 000 francs. Il a donc été plus qu'entendu, carrément porté par le public. /sfr

Leandro comblé


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

HistoireOn cherche: anciennes gravures et peintures de MilvignesOn cherche: anciennes gravures et peintures de Milvignes

PolitiqueEnges: trois sortants et deux nouveaux au Conseil communalEnges: trois sortants et deux nouveaux au Conseil communal

Handicap«Tous faits de la même pâte»: l’action de Pro Infirmis et des boulangers neuchâtelois«Tous faits de la même pâte»: l’action de Pro Infirmis et des boulangers neuchâtelois

ÉcologieSaint-Blaise: Eli10 investit dans le photovoltaïque avec l’installation de 580 panneaux solairesSaint-Blaise: Eli10 investit dans le photovoltaïque avec l’installation de 580 panneaux solaires

Haute parfumerieHaute parfumerie à Neuchâtel: quand la beauté passe par le nezHaute parfumerie à Neuchâtel: quand la beauté passe par le nez

Top