Neuchâtel: le prévenu n'est pas défendu, le tribunal s'est déplacé pour rien

chargement

Justice Alors qu'il devait juger six auteurs présumés de cambriolages, le Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers a renvoyé tous le monde à la maison. Raison? L'un des prévenus n'était pas représenté par un avocat, alors qu'il aurait dû l'être.

 16.01.2018, 14:37
Premium
La Coop Pronto de Colombier avait été cambriolée le 7 mars 2016. Les cambrioleurs n'avaient rien emporté, mais avaient causé pour 4000 francs de dégâts.

Six prévenus – dont un venu directement de Suède –, sept avocats, deux traducteurs, quatre agents de sécurité pour les transferts de prisonniers, une dizaine de policiers, le procureur, la juge, la greffière, quatre représentants des parties lésées et quatre autres personnes dans le public. 

Tout ce petit monde s’est déplacé pour pas grand-chose ce mardi matin. A...

À lire aussi...

NominationUn homme de réseau pour attirer habitants et entreprises en ville de NeuchâtelUn homme de réseau pour attirer habitants et entreprises en ville de Neuchâtel

Au programmeNeuchâtel: on fait quoi pour la Fête des vendanges?Neuchâtel: on fait quoi pour la Fête des vendanges?

DiplomatieNeuchâtel a reçu les représentants du BeneluxNeuchâtel a reçu les représentants du Benelux

CoronavirusLa foule pour se faire vacciner à la gare de NeuchâtelLa foule pour se faire vacciner à la gare de Neuchâtel

ComédieAu Landeron, Adam se met dans la peau d’Eva… et «Vice Versa»Au Landeron, Adam se met dans la peau d’Eva… et «Vice Versa»

Top