03.08.2015, 08:58

Le Plat Pays sourit aux grimpeurs neuchâtelois

chargement

Cela pourrait sembler paradoxal, mais le Plat Pays attire les grimpeurs. Chaque année, les meilleures équipes mondiales de sauvetage par corde s'affrontent sur un parcours chronométré au GrimpDay de Namur. «Cette citadelle belge constitue un endroit rêvé», décrit le Service d'incendie et de secours (SIS) de Neuchâtel, qui s'y est senti tellement à l'aise qu'il a remporté la sixième édition du concours début juin. Les pompiers-ambulanciers avaient un titre à défendre: ils étaient déjà vainqueurs l'année précédente.

«C'est impressionnant que le petit Neuchâtel réussisse ça. Nous étions 40 équipes, de 14 nations différentes!», se réjouit Sébastien Grosjean, chef de section du SIS. Ce passionné de grimpe, qui a déjà gravi des pics vierges de plus de 7000 mètres dans l'Himalaya avec la section neuchâteloise du Club alpin, apprécie particulièrement la rencontre belge. «C'est toujours un peu tendu au début, il y a l'esprit de compétition. Mais ensuite l'ambiance est très sympa.»

Gestion du stress, rapidité et improvisation

La polyvalence de l'équipe neuchâteloise a fait la différence en Belgique, explique le meneur. «Les autres équipes sont composées de pompiers, de policiers ou de militaires. Etre pompier-ambulancier était un atout, spécialement pour la gestion du stress et la rapidité de décision. Nous devions improviser devant des situations que nous allions rencontrer», décrit Sébastien Grosjean. Sauver une victime prisonnière d'une voiture, en haut d'une pente, sur un fleuve, le long d'une tyrolienne ou encore descendre un brancard à la verticale font partie des défis du parcours.

L'équipe de Sébastien Grosjean participe depuis 2009 à la compétition. Composée de Vincent Haller, Stéphane Cosandier, Yves Vollenweider et Pierre Voumard, et des remplaçants David Balmer et Bernard Otter, l'équipe neuchâteloise change à chaque édition. «Faire un tournus permet de donner l'occasion à chacun de vivre cette expérience», explique le chef de l'équipe du SIS, forte d'onze pompiers-ambulanciers qui s'entraînent régulièrement au sauvetage en milieu périlleux. «Le GrimpDay nous apporte beaucoup. La compétition renforce l'esprit d'équipe et motive le groupe.» / ssa


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

JeunesseDans les villages, le CAP du Landeron poursuit son renouveauDans les villages, le CAP du Landeron poursuit son renouveau

NeuchâtelGrève pour le climat met de l’ordre dans les déchets à NeuchâtelGrève pour le climat met de l’ordre dans les déchets à Neuchâtel

EconomieLe Forum des entrepreneurs de l’Entre-deux-Lacs avec un des patrons de LinkedInLe Forum des entrepreneurs de l’Entre-deux-Lacs avec un des patrons de LinkedIn

CirculationAppel à témoin après une collision sur l’autoroute dans le tunnel de GorgierAppel à témoin après une collision sur l’autoroute dans le tunnel de Gorgier

TransitionFête des vendanges de Neuchâtel: un quatuor pour rallumer la flammeFête des vendanges de Neuchâtel: un quatuor pour rallumer la flamme

Top