Le Landeron: le CAP, qui n’a jamais délaissé ses jeunes habitués, réorganise des activités sur place

chargement

Loisirs Les activités du CAP, au Landeron, n’ont jamais cessé durant la période de semi-confinement. Ses deux animateurs ont conservé un lien, via des activités en ligne, avec les jeunes qui fréquentent la structure. Ils sont même allés à leur rencontre dans la rue.

 16.06.2020, 15:20
Premium
Des discussions, activités et tournois en ligne ont été organisés.

Des activités ludiques et créatives via les réseaux sociaux, l’ouverture d’un serveur sur la plateforme en ligne Discord permettant des jeux en groupe, des discussions et des échanges d’informations: ces mesures prises par le CAP, Centre d’animation socioculturelle jeunesse basé au Landeron (incluant également les communes de Cornaux, Cressier et Lignières), ont permis aux jeunes de maintenir un lien social. Et de rester en contact avec les deux animateurs de la structure, restés à disposition de ceux...

À lire aussi...

JeunesseDans les villages, le CAP du Landeron poursuit son renouveauDans les villages, le CAP du Landeron poursuit son renouveau

JeunesseLe CAP sort du Landeron et se déplace dans les villages voisins pour organiser des activitésLe CAP sort du Landeron et se déplace dans les villages voisins pour organiser des activités

Le LanderonLe CAP, au Landeron, est en sursis. Des jeunes construisent sa pérennitéLe CAP, au Landeron, est en sursis. Des jeunes construisent sa pérennité

SécuritéAuvernier: pourquoi la police neuchâteloise n’a rien faitAuvernier: pourquoi la police neuchâteloise n’a rien fait

Top