04.06.2020, 05:30

Le Jardin botanique de Neuchâtel attend les visiteurs de pied ferme

Premium
chargement
Blaise Mulhauser illustre lui-même, à l'aquarelle, chacune des plantes médicinales présentées par les citoyens qui participent à l'élaboration de ce "Réceptaire".

Plantes Le Jardin botanique de Neuchâtel rouvrira le 8 juin, avec un nouvel espace dédié aux plantes qui soignent. Son directeur invite chacun à consigner sa recette favorite de plante médicinale dans un grand livre de recettes, le «Réceptaire».

On le croirait sorti d’un conte de fées. C’est qu’avec sa taille respectable et sa couverture en cuir ornée d’un symbole mystérieux, le «Réceptaire» du jardin botanique de Neuchâtel a fière allure. «Je l’ai fait faire par un relieur de la ville, avec du papier pour aquarelle, très épais, afin qu’il ressemble à un grimoire», explique Blaise Mulhauser, directeur du jardin. L’institution rouvrira ses portes au public le 8 juin, avec un nouvel espace dédié aux plantes médicinales...

À lire aussi...

NatureUn livre sur les plantes psychotropes dévoilé au Jardin botanique de NeuchâtelUn livre sur les plantes psychotropes dévoilé au Jardin botanique de Neuchâtel

NEUCHÂTELFlânerie alpine au Jardin botaniqueFlânerie alpine au Jardin botanique

ArchéologieUne pierre préhistorique au Jardin botanique de NeuchâtelUne pierre préhistorique au Jardin botanique de Neuchâtel

Le grand portraitBlaise Mulhauser, l’âme des boisBlaise Mulhauser, l’âme des bois

Top