15.06.2018, 18:24

Le hip-hop a la cote à Festi'neuch

chargement
1/72  

Festival Avec Orelsan, Bigflo & Oli, Roméo Elvis ou encore Keny Arkana, le rap et le hip-hop tiennent une place de choix dans la programmation de Festi’neuch cette année. Décryptage.

Il suffisait de se glisser sous le Chapiteau de Fesit'neuch durant le concert d’Orelsan ce jeudi ou de voir la vitesse à laquelle s'est remplie la soirée de samedi où se produiront Bigflo & Oli pour s'en assurer: le hip-hop francophone a la cote.

"C’est le genre qui appelle le plus les jeunes actuellement", confirme Antonin Rousseau, programmateur du festival. Et celui qui, de facto, rapporte le plus, économiquement parlant.

En adéquation avec leur génération

"Si on compare à ce qui se faisait quinze ans en arrière, le hip-hop occupe une place plus importante dans les affiches des festivals. De plus en plus d'artistes sont programmés", soutient le programmateur. Sur les Jeunes-Rives, cela se manifeste par la présence d'Orelsan, Bigflo & Oli, Roméo Elvis ou encore Keny Arkana.

Sont-ils très différents des grands noms des années 90 comme IAM, NTM, MC Solaar, Doc Gynéco? Le boss de Festi'neuch répond en nuances. "A chaque période, les groupes sont en adéquation avec la génération à laquelle ils s'adressent. Mais cela reste une musique engagée, qui dénonce." Il rapproche ainsi les Toulousains Bigflo & Oli aux Parisiens de NTM et souligne le caractère quasiment pamphlétaire de Keny Arkana. Et de soutenir: "Le rap a toujours eu plusieurs formes".

L'exemple belge

Parmi les artistes à panacher le panorama actuel, on citera la scène belge, en pleine effervescence. En quelques années, le plat pays a ainsi vu éclore des artistes comme Damso, Jeanjass et Caballero, Krisy ou encore Roméo Elvis qui se produira samedi à Neuchâtel.

Une bonne chose? "Lorsqu’un artiste émerge, il devient un exemple pour les autres formations du milieu. Cela a un effet décomplexant et leur ouvre la voie", se réjouit Antonin Rousseau. D'où l'intérêt pour une manifestation comme Festi'neuch de donner leur chance aux jeunes formations régionales. Et cela ne vaut pas que pour le rap.

 

Eddy de Pretto, l'ovni

On n'a pas osé le lister parmi les artistes hip-hop. Normal, Eddy de Pretto est inclassable. Chanson française, pop, slam, rap, il casse les codes.

Révélé au grand public aux Victoires de la musique en février dernier, il avait déjà tapé dans les oreilles d'Antonin Rousseau. Le Français a ainsi été confirmé en novembre dernier, soit avant la sortie de son premier album "Cure". Un joli coup dont pourront profiter les festivaliers ce vendredi soir.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

RéseauLa fibre optique sera déployée à Hauterive, Milvignes et VilleretLa fibre optique sera déployée à Hauterive, Milvignes et Villeret

CombatLe premier café féministe s’est tenu à NeuchâtelLe premier café féministe s’est tenu à Neuchâtel

ConcertL’as du looper, Jekyll Wood, en concert au Bar King de NeuchâtelL’as du looper, Jekyll Wood, en concert au Bar King de Neuchâtel

Jekyll Wood débarque au Bar King

Homme-orchestre de la nouvelle génération, Jekyll Wood est un groupe à lui tout seul. A découvrir au Bar King, de...

  19.02.2020 14:02

ConsommationVivre sans supermarché? Pas possible pour ces agriculteursVivre sans supermarché? Pas possible pour ces agriculteurs

Chronique«L’essence de la vie», l’air du temps d’Anouchka Wittwer«L’essence de la vie», l’air du temps d’Anouchka Wittwer

Top