02.03.2020, 18:57

Le château de Grandson poursuit son renouveau

chargement
Le château de Grandson, ici en juillet 2019, est le 2e plus grand de Suisse. Il espère, au terme des travaux en cours, devenir également le 2e plus visité du pays, derrière Chillon.

Patrimoine En pleins travaux, le château de Grandson a présenté ce lundi les acteurs qui doivent repenser la muséographie du site. Un célèbre bureau obwaldien sélectionné.

Le 2 mars 2026, Grandson célébrera les 550 ans de la victoire des Confédérés sur Charles le Téméraire, en 1476, avec un château rénové, abritant de nouveaux espaces muséaux. Ce lundi, un 2 mars également, les fondations propriétaires du château ont réuni la presse pour parler «du nouvel élan» qu’a pris le monument du nord vaudois, en pleine mue depuis plus d’une année.

A lire aussi: Le château de Grandson poursuit son renouveau

«Le château de Grandson: un site, un nom, une collection». Tel est le slogan derrière lequel la Stiftung für Kunst, Kultur ans Geschichte (SKKG, propriétaire zurichois du site) et la Fondation du château de Grandson (FCG) entendent travailler ensemble au renouveau de la forteresse. Il fait autant référence à la célèbre bataille qu’à la collection hétéroclite qu’abritaient les murs du château.

Un bureau de renom

Aux fondations et aux architectes Amsler, Fischer et Montavon, déjà au travail depuis des mois, s’adjoint désormais un nouvel acteur. Le bureau Steiner Sarnen Schweiz a remporté le concours sur invitation afin de repenser l’accueil des visiteurs. Connu pour avoir travaillé avec la chocolaterie Cailler à Broc, avec le Centre ornithologique de Sempach ou pour avoir réalisé le pavillon de la Suisse à l’exposition d’Yeosu, en Corée du sud en 2012, le bureau obwaldien devra imaginer une scénographie pour faire de Grandson le principal lieu pour parler des Guerres de Bourgogne.

«Nous sommes des raconteurs d’histoires. Avec Grandson, nous sommes comblés: 1000 ans d’histoire et un événement absolument unique. Si les Confédérés n’avaient pas battu Charles le Téméraire, nous aurions peut-être encore un voisin qui s’étendrait de la mer du Nord à la Méditerranée», remarque Jean-Louis Vidière, représentant du bureau Steiner Sarnen. «Nous voulons présenter cette histoire extraordinaire avec des conséquences encore visibles aujourd’hui.»

Les travaux continuent

«Le plus gros du travail devra être accompli durant les trois prochaines années», remarque Camille Verdier, conservateur du château. D’ici 2022, les rénovations extérieures devraient être terminées et la muséographie mise en place. 2023 devrait voir le retour d’une première exposition temporaire au château, et 2024 l’arrivée d’un centre de compétence sur l’arbalète, autour de l’une des principales collections mondiales de cette arme symbolique.

Camille Verdier rappelle aussi la volonté des porteurs du projet de recréer un lien avec le château, le bourg et le lac, en ouvrant les terrasses au grand public.

Le but final, tel qu’annoncé par Charlotte Gutscher, membre du conseil de la SKKG, est de «plus que doubler le nombre de visiteurs». Attirant aujourd’hui environ 30 000 visiteurs annuels, les fondations se sont fixées comme objectif d’en attirer près de 80 000 à l’avenir.

Pour faire de la forteresse le 2e château le plus visité de Suisse, ce ne sont pas moins de 32 millions de francs qui sont et seront investis à Grandson.
 

Une stèle pour «le dernier seigneur de Grandson»

Il est qualifié de «dernier seigneur de Grandson». Magnat de l’immobilier zurichois, Bruno Stefanini avait fondé la SKKG et présidé au destin du château, acquis par sa fondation en 1983. Ce lundi, sa fille Bettina, présidente actuelle de la fondation, a dévoilé une plaque honorant son père dans le mur de la terrasse sud du château, où reposent désormais les cendres de son aïeul.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PoésieEclairage: «Saint-Valentin: l’héritage d’Othon III de Grandson»Eclairage: «Saint-Valentin: l’héritage d’Othon III de Grandson»

HistoireLe château de Grandson construit son avenirLe château de Grandson construit son avenir

patrimoineMorges, Chillon, Grandson ou Gruyères...les châteaux suisses ouvrent leurs portes ce dimancheMorges, Chillon, Grandson ou Gruyères...les châteaux suisses ouvrent leurs portes ce dimanche

Top