02.08.2015, 19:51

La Ville de Neuchâtel va créer trois structures d'accueil

chargement
Par BASILE WEBER

La Ville de Neuchâtel s'engage pour développer l'accueil des enfants. Une nouvelle crèche et deux structures d'accueil parascolaire devraient ouvrir cette année pour répondre aux exigences de la loi sur l'accueil des enfants soumise aux Neuchâtelois le 3 avril.

«Aujourd'hui, nous avons huit collèges et cinq structures d'accueil parascolaire à Neuchâtel. Cela implique beaucoup de transports. C'est irrationnel, coûteux et fatigant pour les enfants», a exposé hier aux Charmettes Daniel Perdrizat, conseiller communal en charge de la Jeunesse et de l'Intégration. Sans attendre le résultat de la votation cantonale du 3 avril, la Ville de Neuchâtel veut améliorer l'accueil des enfants.

Une nouvelle crèche de 30 places sera ouverte cet été à la rue des Charmettes 10, dans les locaux de la Fondation des établissements cantonaux pour personnes âgées (Fecpa). «Il y a un grand développement du quartier et une absence totale de crèche entre le centre-ville et Peseux», explique Sylvain Ghirardi, chef du Service de la jeunesse et de l'intégration. Daniel Perdrizat se réjouit du parc arboré, mais aurait préféré «un endroit mieux desservi en transports publics». Avec cette nouvelle crèche et l'augmentation des capacités de la crèche de Serrières (projet immobilier de Tivoli) et de celle des Acacias (projet des Cadolles), le gain sera de 50 places au niveau préscolaire. Il y a aujourd'hui 406 places en crèches à Neuchâtel. Cela représente un taux de couverture de 28%. Il devra atteindre 30% fin 2014, selon la nouvelle loi sur l'accueil des enfants, soit 460 places.

Au niveau de l'accueil parascolaire, on dénombre 195 places (7% de couverture) alors que l'objectif est de 329 places (15%). Une nouvelle structure de 54 places devrait ouvrir dans l'ancienne chapelle des Charmettes dès octobre. Elle accueillera les enfants du quartier et de Vauseyon. La chapelle sera vendue par l'Église réformée évangélique neuchâteloise (Eren) pour 200 000 francs. Il faudra la transformer avec notamment la création d'une mezzanine et d'une grande lucarne au sud avec de larges fenêtres (700 000 francs de travaux).

Une autre structure de 65 places ouvrira à côté de l'hôtel DuPeyrou le 26 avril déjà. Elle accueillera les élèves de la Promenade qui fréquentaient jusqu'à présent le Carambole, saturé. Son extension (Carambole II) sera fermée.

Le Serpentin devrait déménager dans une structure plus grande et plus proche du collège des Parcs. La crèche du centre-ville déménagera elle-aussi, mais les locaux adéquats n'ont pas encore été trouvés.

Le lendemain de la votation cantonale, le Conseil général de Neuchâtel sera saisi d'une demande de crédit de 426 000 francs pour ces dépenses supplémentaires. Le législatif devra également se prononcer sur un crédit de 900 000 francs pour la chapelle des Charmettes.

Le conseiller communal Daniel Perdrizat espère que les Neuchâtelois accepteront la loi sur l'accueil des enfants le 3 avril. «La crèche des Bercles a été la première de Suisse romande. Neuchâtel a été pionnier dans l'accueil des enfants et veut le rester.» Si un non sortait des urnes, la Ville irait tout de même de l'avant mais la facture serait alors plus salée. /BWE

La cuisine centralisée au Carambole pourrait voir le jour cet automne

La non-utilisation depuis plusieurs années des cuisines de la structure d'accueil le Carambole (photo) avait soulevé les interrogations du groupe libéral-radical. «Une grande cuisine centralisée au Carambole est toujours en projet avec quelques cuisines décentralisées dans les lieux difficiles d'accès», répond Sylvain Ghirardi, le chef du Service de la jeunesse et de l'intégration. Elle pourrait voir le jour cet automne. /bwe


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

NécrologiePassionné de cinéma, José Aubry nous a quittésPassionné de cinéma, José Aubry nous a quittés

Un passionné de cinéma n’est plus

Cheville ouvrière des cinémas neuchâtelois, artisan de la révolution numérique, José Aubry s'en est allé. Hommage.

  31.03.2020 13:11

MobilitéCoronavirus: plus besoin de presser pour traverser la route à NeuchâtelCoronavirus: plus besoin de presser pour traverser la route à Neuchâtel

EnseignementL’école à la maison, vue par des enfants de NeuchâtelL’école à la maison, vue par des enfants de Neuchâtel

CommerceCoronavirus: un marché à la ferme à Areuse a dû se battre pour rester ouvertCoronavirus: un marché à la ferme à Areuse a dû se battre pour rester ouvert

PolitiqueMilvignes: le conseiller communal Yanick Bussy nommé à la tête de l’Office de protection de l’enfantMilvignes: le conseiller communal Yanick Bussy nommé à la tête de l’Office de protection de l’enfant

Top