10.09.2019, 05:30

La Ville de Neuchâtel se prépare à fonctionner avec des assemblées citoyennes

chargement
Le Conseil général de Neuchâtel valide le rapport préparant l'introduction des assemblées citoyennes.

Politique Le Conseil communal de Neuchâtel a présenté lundi soir au Conseil général un rapport présentant l’introduction de trois assemblées citoyennes. Des assemblées prévues dans le cadre de la fusion avec les communes de Peseux, Corcelles-Cormondrèche et Valangin.

Prévues par la convention de fusion de 2016 pour les futures anciennes communes de Peseux, Corcelles-Cormondrèche, Valangin et Neuchâtel, les assemblées citoyennes devraient être introduites une fois que la nouvelle grande commune pourra entrer en fonction. Et ceci dès que le Tribunal fédéral aura rejeté l’ultime recours lié à la votation de novembre 2018.

Dans ce contexte, le Conseil général de Neuchâtel a accepté lundi soir un rapport du Conseil communal préparant l’instauration de ce nouvel outil de démocratie participative, permettant de compléter le travail de proximité déjà effectué par les 18 associations de quartiers. La Ville de Neuchâtel sera divisée en trois zones pour la mise en place des trois assemblées citoyennes planifiées par la convention de fusion.

Lors de la procédure de consultation, ce rapport a été accueilli plutôt fraîchement par les associations de quartier. Ces dernières n’ont pas manqué de manifester leurs craintes de voir leur rôle réduit à l’animation festive et de n’être plus invitées à donner leur avis sur la vie dans leur quartier.

Crainte des associations

Des craintes relayées par le conseiller général PLR Mirko Kipfer. Au nom de son groupe, ce dernier n’a pas manqué de fustiger le rapport du Conseil communal qui «fait peu cas des associations de quartier et de la démocratie de proximité qu’elles assurent». Le groupe PLR s’est inquiété par ailleurs des coûts supplémentaires prévus dans le rapport.

Le conseiller communal Thomas Facchinetti a cependant rappelé que ces assemblées citoyennes faisaient partie de la convention de fusion acceptée largement en 2016 tant par le Conseil général que par les électeurs de Neuchâtel.

Le rapport du Conseil communal a finalement été accepté par 23 voix contre neuf et cinq abstentions.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ClimatLa Ville de Neuchâtel veut réduire de 5% par an le trafic motorisé individuelLa Ville de Neuchâtel veut réduire de 5% par an le trafic motorisé individuel

Top