18.06.2019, 10:30

La Tène: comptes 2018 acceptés et pas de baisse d’impôt

chargement
Le projet d'assainissement du port de la Ramée, à La Tène, a été retiré de l'ordre du jour.

Fiscalité Les conseillers généraux de La Tène ont entériné les comptes 2018, bénéficiaires. Ils ont par contre repoussé la demande de baisse d’impôt formulée par la droite.

Les conseillers généraux de La Tène ont accepté, le 13 juin, les comptes 2018. Ils bouclent sur un excédent de recettes de 1,36 million de francs. Comme lors des deux exercices précédents, ce boni est dû à des éléments extraordinaires, a souligné l’exécutif communal. Après la révision de détail, les comptes 2018 ont été acceptés par 23 oui contre deux non et autant d’abstentions.

A une très courte majorité, les élus ont par contre repoussé la motion commune du Parti libéral-radical et du Parti démocrate-chrétien demandant une baisse de la fiscalité à partir de 2020. Par 14 voix contre 13, les conseillers généraux laténiens ont décidé de maintenir le coefficient fiscal à 72 points.

Les motionnaires espéraient une baisse d’impôts d’au moins trois points, compte tenu des résultats positifs des trois derniers exercices. Trop tôt, ont estimé l’Entente et le Parti socialiste (PS), qui ont préféré attendre les effets de la nouvelle péréquation financière.

Périmètre de la fusion

Le rapport de la commission de fusion (avec Hauterive, Saint-Blaise et Enges) a été accepté par 15 voix contre 11 non et une abstention. Mais, il a donné lieu à deux débats sur le fond. Le PS était opposé à la tenue de ce sondage. Qu’adviendrait-il si la population venait à répondre par la négative à l’idée de fusionner avec les trois autres communes de la paroisse politique, s’est soucié le PS?

Le Conseil communal contestait, lui, la teneur du sondage. L’exécutif proposait d’élargir le périmètre envisagé de fusion, soit au-delà de la paroisse politique. Son amendement a été refusé par 17 voix contre 6 oui et 3 abstentions.

Mal accueilli également, le rapport du Conseil communal concernant une demande de crédit de 548’000 francs pour l’assainissement du port de La Ramée a été retiré. Les solutions retenues ont été jugées trop chères et pas assez soucieuses de la protection de l’environnement.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FinancesUne motion pour une baisse d’impôt à La TèneUne motion pour une baisse d’impôt à La Tène

Top