La prose d'Edith Boissonnas revit

chargement

EXPOSITION Renaissance tardive d'une poétesse suisse romande à Neuchâtel.

Par ANOUCHKA WITTWER
  30.09.2014, 00:01
Premium
"Une joie de vivre, animale, me secoue". L'exposition de Muriel Pic est à visiter jusqu'au 31
mars 2014. 
SP

"Une joie de vivre, animale, me secoue" . Edith Boissonnas est de ces femmes qui ne connaissent pas de limites dans leur soif d'apprendre, de partager, d'avancer dans l'inconnu à coup d'expériences. Née en 1904 à Baden, c'est Genève qui la voit grandir. Sa vie, elle la passe le crayon à la main, à griffonner des pages entières de...

À lire aussi...

Déchets vertsLe Tribunal cantonal reproche à Milvignes son manque de transparence dans le dossier des déchets verts ménagersLe Tribunal cantonal reproche à Milvignes son manque de transparence dans le dossier des déchets verts ménagers

RévisionLa raffinerie de Cressier à l’arrêt pour sept semainesLa raffinerie de Cressier à l’arrêt pour sept semaines

AménagementNeuchâtel organise un débat sur le Clos-de-Serrières avant la votation du 13 juinNeuchâtel organise un débat sur le Clos-de-Serrières avant la votation du 13 juin

RoutesUn motard flashé à 215 km/h sur l’autoroute à CressierUn motard flashé à 215 km/h sur l’autoroute à Cressier

EnvironnementEclairage public: Boudry, Cortaillod et Milvignes tirent la priseEclairage public: Boudry, Cortaillod et Milvignes tirent la prise

Top