05.02.2019, 12:00

La procureure neuchâteloise de l’affaire «Chrome» ne sera pas récusée

chargement
L'affaire "Chrome" a mis a jour un important trafic de marijuana.

Justice Nathalie Guillaume-Gentil Gross est-elle encore légitime comme procureure dans l’affaire «Chrome»? Totalement, répond le Tribunal cantonal neuchâtelois, qui refuse sans ménagement les demandes de récusation émanant de la défense.

Les quatre trafiquants de drogue condamnés dans l’affaire «Chrome» seront rejugés et il n’y a pas que sur le banc des accusés qu’on retrouvera les mêmes acteurs.

Les avocats des recourants ont bien tenté de faire récuser la représentante du Ministère public, mais leurs regards croiseront encore celui de Nathalie Guillaume-Gentil Gross dans la suite de ce procès-fleuve.

Devenue juge dès le 1er janvier, la magistrate fonctionnera donc comme procureure extraordinaire, en appel. Cette double casquette gêne peut-être la défense, mais elle ne pose aucun problème au juge instructeur de la juridiction d’appel du Tribunal cantonal.

A lire aussi : ««Chrome», l’affaire de trafic de drogue qui questionne la justice neuchâteloise»

La défense remise à sa place

Dans sa jurisprudence, l’autorité de recours estime qu’il n’y a aucune raison de «douter de l’indépendance ou de l’impartialité» de Nathalie Guillaume-Gentil Gross. On ne se trouve pas dans le cas où celle-ci aurait par exemple «agi à un autre titre dans la même cause».

Sans rentrer dans les détails de l’argumentation, les demandes de récusation sont «entièrement et manifestement mal fondées», peut-on lire dans le compte rendu judiciaire.

Un détail: pendant le procès, en coulisses, l’un des avocats aurait félicité la procureure pour sa nomination en tant que juge. Avant que la chose soit utilisée contre elle, donc. Vous avez dit ambiance?


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

LA CHAUX-DE-FONDSQuatre décennies  à l’ombre ou... libresQuatre décennies  à l’ombre ou... libres

JusticeLa Chaux-de-Fonds: huit ans de prison pour le trafiquant de drogueLa Chaux-de-Fonds: huit ans de prison pour le trafiquant de drogue

La Chaux-de-FondsLe procès de quatre Neuchâtelois qui seraient impliqués dans un trafic international de drogue a commencéLe procès de quatre Neuchâtelois qui seraient impliqués dans un trafic international de drogue a commencé

La Chaux-de-FondsLa Chaux-de-Fonds: La procureure requiert des peines allant de 5 ans à 15 ans de prison pour les trafiquantsLa Chaux-de-Fonds: La procureure requiert des peines allant de 5 ans à 15 ans de prison pour les trafiquants

EnquêteÉcoutes, infiltrations, achat de drogue: jusqu’où la police peut-elle aller?Écoutes, infiltrations, achat de drogue: jusqu’où la police peut-elle aller?

Top