La pollution au plomb à l'entrée de Boudry rebondit au Conseil général. La commune passera à la caisse

chargement

Boudry "Ils avaient des tuyaux où ils versaient leur merde": le président du Conseil communal de Boudry n'a pas mâché ses mots, vendredi soir au Conseil général, évoquant la pollution au plomb d'Electrona. Car la commune devra aussi passer à la caisse.

Par frk
  15.03.2014, 15:03
Deux puits pollués ont été découverts sous la vue Verdonnet, qui doit être refaite.

"Ils avaient des tuyaux où ils versaient leur merde, je comprends votre colère et je suis surpris qu'on ne puisse pas se retourner contre ceux qui ont pollué, mais la loi est claire. Elle dit que c'est celui qui creuse qui devra payer les frais de dépollution."

L'affaire de la pollution au plomb dans le quartier de Pré-Landry, à l'entrée de Boudry, a rebondi vendredi soir au Conseil général. Le conseiller communal Jean-Pierre Leuenberger a informé les élus qu'ils seraient apppelés, lors d'une prochaine séance, à voter un crédit supplémentaire destiné à la dépollution à la rue Verdonnet: "l'entreprise mandatée pour appécier le secteur pollué a découvert deux puits". Des puits pollués, s'entend. Et comme la commune veut refaire la route, et qu'il appartient à celui qui creuse de payer les frais, c'est les citoyens boudrysans qui passeront à la caisse.

"On aimerait vous soutenir"

Auteur des propos musclés ci-dessus, le président de commune Daniel Schürch l'a dit à l'adresse des conseillers généraux qui habitent le quartier et qui ont exprimé leur colère: "On aimerait vous soutenir, mais on est limité dans nos moyens légaux." Mais il a aussi indiqué qu'il y avait, dans le canton, "plusieurs cas identiques à celui-là."

Seulement si on creuse

Jean-Pierre Leuenberger a rappelé le cadre dans lequel s'inscrit cette affaire, dont "L'Express" et "L'Impartial ont d'ailleurs reparlé à fin janvier: du plomb, laissé par feue l'entreprise Electrona, devenue Oerlikon et qui a délaissé ce site de Boudry il y a déjà de nombreuses années, a été découvert dans la zone où un gros chantier a démarré, un projet à 25 millions composé d'une Migros et de logements.

Mais le taux de plomb dans sol reste inférieur aux normes qui obligeraient à dépolluer. Seule une surveillance est nécessaire, même en cas de construction. Par contre, s'il faut creuser dans le sol, alors là il faut dépolluer. Et comme c'est la commune qui va refaire la route, ce sera à elle de payer. A noter que le promoteur du projet immobilier, la société von Arx, a décidé de dépolluer à ses frais, "de sa propre initiative et sans exigence légale", a noté Jean-Pierre Leuenberger.

Cette annonce a fâché les deux conseillers généraux qui sont aussi riverains, Jean-Daniel Böhm et Blaise Geiser, et qui s'inquiètent de la pollution dans cette zone depuis le début du projet: "Je ne comprends pas: on a toujours évoqué le principe du pollueur-payeur. Maintenant on nous dit que c'est la commune qui va payer", a relevé Jean-Daniel Böhm. "Nous avons toujours dit qu'il y avait ces puits, et d'ailleurs nous sommes persuadés qu'il n'y en a pas deux, mais qu'il y en a cinq", s'est exclamé de son côté Blaise Geiser. 

Pas de quorum!

La séance a été levée dans un brouhaha plein de mécontentement. Auparavant, les élus avaient accepté à l'unanimité moins une absention les projets liés à l'évolution de la plainte d'Areuse. Et à l'unanimité, complète cette fois, les autres rapports, notamment celui destiné à subventionner les frais dentaires des enfants. Une unanimité de 20 voix tout juste. La séance avait même failli ne pas pouvoir se dérouler, faute de quorum. Il a fallu battre le rappel des élus absents pour trouver une conseillère générale de dernière minute. C'est la PS Christiane Vogel qui a permis aux débats d'avoir lieu..


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Exposition«Lynx» s’invite aussi au Muséum d’histoire naturelle de Neuchâtel«Lynx» s’invite aussi au Muséum d’histoire naturelle de Neuchâtel

«Lynx» s’invite aussi au muséum

Une exposition flash retraçant les coulisses du film documentaire de Laurent Geslin est à découvrir jusqu’au 10 avril...

  28.10.2021 11:50

SpectaclesHuit amis font venir l'hypnotiseur Messmer et Cie aux patinoires du Littoral, à NeuchâtelHuit amis font venir l'hypnotiseur Messmer et Cie aux patinoires du Littoral, à Neuchâtel

ViticultureLes pépites qui incarnent le renouveau des vins neuchâteloisLes pépites qui incarnent le renouveau des vins neuchâtelois

Vie commercialeNeuchâtel: partie de quidditch à la Maladière-CentreNeuchâtel: partie de quidditch à la Maladière-Centre

EconomieL’uni de Saint-Gall honore l’entreprise neuchâteloise Suss MicroopticsL’uni de Saint-Gall honore l’entreprise neuchâteloise Suss Microoptics

Top