06.08.2019, 18:08

La police et l’armée investissent la raffinerie de Cressier

Premium
chargement
Le but de l'exercice était d'organiser le passage de témoin entre la police et l'armée.

Sécurité Quelque 300 soldats de l’armée suisse ainsi qu’une dizaine d’agents de la police neuchâteloise ont procédé, entre lundi et mardi, à un gros exercice à la raffinerie de Cressier.

Leur présence n’est pas passée inaperçue. Entre lundi matin et mardi en début d’après-midi, 300 soldats de l’armée suisse et leurs véhicules blindés ainsi qu’une dizaine d’agents de la police neuchâteloise ont investi le site et les alentours de la raffinerie de Cressier. Il s’agissait d’un exercice conjoint, visant à protéger efficacement ce site hautement stratégique en cas de menace terroriste prolongée.

«Cet exercice découle d’un autre, que la police a mené seule l’an dernier», explique Pierre-Louis Rochaix, porte-parole de la police...

À lire aussi...

PétroleVisite de la seule raffinerie de SuisseVisite de la seule raffinerie de Suisse

EmploiDes travailleurs hors-la-loi à la raffinerie de Cressier?Des travailleurs hors-la-loi à la raffinerie de Cressier?

Top