La passerelle des Perreuses a été démontée cette nuit à Milvignes. Opération simple, mais périlleuse

chargement

Travaux La passerelle de 1903 qui enjambait les voies CFF entre le chemin des Bolets et le chemin des Perreuses à Milvignes a disparu dans la nuit de samedi à dimanche. L'opération a été complexe à planifier, puisqu'il faut s'assurer du passage d'aucun train et de la déconnexion des lignes de contact. Mais les travaux eux-mêmes ne présentaient pas de difficulté technique majeure. Délabrée, la passerelle avait été désaffectée pour raisons de sécurité il y a plus d'un an.

  04.12.2016, 11:37
1/4  

Entre samedi 22 heures, et dimanche, 2 heures, une petite dizaine d'ouvriers, de grutiers et d'ingénieurs sont venus à bout de l'édifice de 1903 qui aura longtemps permis de rallier à pied le nord de Colombier au centre du bourg. Délabrée, la passerelle des Perreuses était interdite au public. La facture pour le démontage devrait se monter à quelque 117 000 francs. 

"L'absence de passerelle à cet endroit oblige les enfants qui se rendent à l'école depuis le nord des voies CFF à faire un détour de près d'un kilomètre, pour emprunter le passage sous-voies peu sécurisé" sur la route qui relie Bôle et Colombier", explique Marlène Lanthemann, conseillère communale en charge de la sécurité publique, présente lors des opération.

Une situation peu satisfaisante pour la présidente du Conseil communal, Edith Aubron Marullaz, en charge des finances et qui assiste elle aussi à la démolition: "Les habitants réclament la construction d'un nouvel ouvrage. Mais Milvignes devra le financer seule", car ni le canton, ni les CFF ne souhaitent financer de passerelle à cet endroit. La commune, éventuellement aidée par certains des habitants les plus concernés, devra donc mettre la main au porte-monnaie si elle entend construire un nouveau passage. Il y en aurait pour 370 000 francs, au même endroit, sans rampe pour les vélos. La facture pourrait plus que doubler, selon les autorités, en cas de décision de construire la passerelle à un endroit mieux adapté, mais plus large à traverser, et si on décidait de permettre un passage aisé des vélos. 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Abus sexuelsViol: à Neuchâtel, des coaches en consentement pour expliquer que «seul un oui, est un oui»Viol: à Neuchâtel, des coaches en consentement pour expliquer que «seul un oui, est un oui»

ConsommationLe Marché des roseaux de retour au port d’HauteriveLe Marché des roseaux de retour au port d’Hauterive

ExpositionArtiste transgenre du Val-de-Travers, Anouk Landry se raconte dans ses peintures à la galerie 2016Artiste transgenre du Val-de-Travers, Anouk Landry se raconte dans ses peintures à la galerie 2016

ManifestationLes forains sont de retour à la place du port de NeuchâtelLes forains sont de retour à la place du port de Neuchâtel

AccidentNeuchâtel: une collision fait un blesséNeuchâtel: une collision fait un blessé

Top