28.10.2016, 00:15

Là où chaque toile ouvre les portes d’un nouveau voyage

Premium
chargement
«Dopo la battaglia», 2015, pigments et liants sur toile, 148x184cm.
Par Raffaele pracchi

COLOMBIER L’artiste tessinoise Simonetta Martini expose ses peintures à même le mur de la galerie Numaga.

L’exposition entière pourrait tenir sous le bras, et pour cause: bien qu’étant de grand format, les toiles de Simonetta Martini sont accrochées sans cadre... Jamais elle ne peint sur châssis.

La peintre italo-tessinoise perpétue ainsi une sorte de nomadisme, ce mode de vie l’ayant longtemps accompagnée. Elle a en effet vécu à Madagascar, à San Salvador – où elle s’est...

À lire aussi...

CirculationAppel à témoin après une collision sur l’autoroute dans le tunnel de GorgierAppel à témoin après une collision sur l’autoroute dans le tunnel de Gorgier

TransitionFête des vendanges de Neuchâtel: un quatuor pour rallumer la flammeFête des vendanges de Neuchâtel: un quatuor pour rallumer la flamme

NeuchâtelNeuchâtel: la Case à chocs revoit en urgence ses mesures de sécuritéNeuchâtel: la Case à chocs revoit en urgence ses mesures de sécurité

CinémaSamir: «Comme un «Toto» suisse à Dübendorf»Samir: «Comme un «Toto» suisse à Dübendorf»

OrnithologieTout savoir sur les oiseaux du lac de NeuchâtelTout savoir sur les oiseaux du lac de Neuchâtel

Top