11.11.2015, 00:13

La fusion à six peut aller de l’avant

Premium
chargement
1/7  

VAUMARCUS Seuls à vouloir d’une union purement bérochale, les Ecureuils ont rattrapé le train du projet avec Bevaix. La population va être invitée à participer aux groupes de travail.

L’obstacle à une fusion des cinq communes de la Béroche avec Bevaix est contourné. Après avoir, dans un premier temps, appelé de ses vœux une union purement bérochale (notre édition du 26 septembre), le Conseil général de Vaumarcus-Vernéaz est rentré lundi soir dans le rang.

«Vaumarcus a finalement été la seule commune à accepter l’option à cinq», a rappelé Olivier...

À lire aussi...

Cinéma«Thiel le Rouge», sur la piste d’un espion neuchâtelois très discret«Thiel le Rouge», sur la piste d’un espion neuchâtelois très discret

RéaménagementNeuchâtel: le projet des Jeunes-Rives semble séduire jusqu’au TCSNeuchâtel: le projet des Jeunes-Rives semble séduire jusqu’au TCS

LogementCoopérative d’habitation cherche terrain à NeuchâtelCoopérative d’habitation cherche terrain à Neuchâtel

CambriolageColombier: la station-service Coop cambrioléeColombier: la station-service Coop cambriolée

SpectacleNeuchâtel: Pro Infirmis se met en scèneNeuchâtel: Pro Infirmis se met en scène

Top