10.06.2009, 04:15

La fusion à l'épreuve du législatif du chef-lieu

chargement
Par MARY LAURE PELLET

Le projet de fusion des communes du district sera présenté pour la première fois à La Neuveville, lors du Conseil général de mercredi prochain. Si trois des cinq communes sont déjà favorables, Nods préfère attendre la décision neuvevilloise.

«Nous allons revenir sur le projet de fusion, l'idée c'est de voir si La Neuveville y adhère», explique Willy Sunier, président du Groupe de travail fusion des communes (GTFC). Lors du Conseil général de mercredi prochain, Willy Sunier, accompagné d'un représentant de la société Compas Management SA, viendra présenter le projet et le rapport stratégique de la fusion des communes du district de La Neuveville.

Des séances d'information ont déjà eu lieu dans les villages du Plateau de Diesse, mais ce sera la première présentation dans le bas du district. «Soit La Neuveville adhère au projet, soit on opte pour un renforcement des collaborations», estime le président du GTFC. Selon le rapport stratégique fait par Compas et l'Institut de hautes études en administration publique de Lausanne, l'analyse des perspectives de développement plaide en faveur d'un rapprochement des communes du Plateau. «Pour La Neuveville, les avantages sont par contre plus ténus», est-il écrit. Il faudra ensuite déterminer la forme la plus appropriée à donner à ce rapprochement.

Les exécutifs de Prêles, Lamboing et Diesse étant déjà favorables au projet, il faut que La Neuveville et Nods se prononcent afin de pouvoir faire une étude sur les répercussions et créer un projet de contrat. Mais les autorités de Nods attendent la décision de l'exécutif neuvevillois pour prendre position.

Selon le mandat remis au Groupe de travail et en l'état des travaux, la communication et l'information à la population garderont toute leur importance après la décision des autorités de La Neuveville. Il s'agit donc de ne pas brûler les étapes et de faire savoir que ce sont les citoyennes et les citoyens qui décideront des nouvelles frontières communales. Le GTFC fait en outre remarquer: «A l'inverse de l'attachement au village ou à la ville, la commune municipale ne constitue pas un facteur d'identification pour les habitants, car elle est perçue avant tout comme instance administrative.» /MLP

Un crédit pour le sport

Lors de la séance de mercredi prochain, le conseiller communal Jean-Pierre Verdon présentera une demande de crédit d'engagement de 201 649 francs concernant l'assainissement des installations existantes et du terrain engazonné de la place de sport du Collège du district. Dans ce crédit sont également comptés la construction de deux pistes de 60 m et d'un terrain de basketball. Le Conseil général devra par ailleurs se prononcer sur les comptes de l'exercice 2008, de même que sur divers règlements. /mlp


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SolidaritéLa Ville de Neuchâtel a décerné son Prix de la citoyenneté 2020 à deux associationsLa Ville de Neuchâtel a décerné son Prix de la citoyenneté 2020 à deux associations

MuséeTake-away culturel à Neuchâtel: une exposition à emporterTake-away culturel à Neuchâtel: une exposition à emporter

Take-away culturel à Neuchâtel

Le Musée d’histoire naturelle de Neuchâtel a décidé de proposer sa nouvelle exposition «Sauvage» dans un kit à monter...

  01.12.2020 14:10

HistoireOn cherche: anciennes gravures et peintures de MilvignesOn cherche: anciennes gravures et peintures de Milvignes

PolitiqueEnges: trois sortants et deux nouveaux au Conseil communalEnges: trois sortants et deux nouveaux au Conseil communal

Handicap«Tous faits de la même pâte»: l’action de Pro Infirmis et des boulangers neuchâtelois«Tous faits de la même pâte»: l’action de Pro Infirmis et des boulangers neuchâtelois

Top