30.01.2018, 19:21
Lecture: 4min

La commune de Milvignes refuse d'entrer en matière sur la fermeture de ses offices de poste

Premium
chargement
Le conseil communal de Milvignes se bat pour préserver ses offices postaux. De gauche à droite: Edith Aubron Marullaz, Gregory Jaquet, Marlene Lanthemann, Yanick Bussy, Josette Schaer.

Réseau postal Les bureaux de poste des trois villages formant la commune de Milvignes sont menacés. Pour ceux d'Auvernier et de Bôle, la décision est prise. Celui de Colombier bénéficie d'un sursis. Le Conseil communal a entamé un bras de fer avec La Poste. Il rejette toute fermeture. Mais la Poste cherche déjà des partenaires privés pour un service alternatif.

La commune de Milvignes risque de perdre à brève échéance deux de ses trois offices postaux. Le Conseil communal  est «déterminé à protéger les citoyens contre la perte d’une prestation importante», affirme son président, Grégory Jaquet.

Vous négociez avec le géant jaune depuis des mois. Avec quels résultats?

Après l’alerte de Syndicom, en janvier dernier, confirmée en...

À lire aussi...

CANTON DE NEUCHÂTELDésert postal potentiel dévoiléDésert postal potentiel dévoilé

Top