03.08.2015, 08:57

L'instituteur qui visionnait des images érotiques en classe perd son droit d'enseigner durant 5 ans

chargement

Le maître d'école primaire de Cornaux, qui avait visionné sur son ordinateur privé des images érotiques durant les heures scolaires, ne pourra plus enseigner.

Tout du moins, le Conseil d'Etat neuchâtelois a décidé de destituer l'enseignant pour les cinq prochaines années, à compter du 10 janvier dernier.

Il a estimé que les faits reprochés étaient suffisamment graves pour détruire la confiance «qui doit régner entre un enseignant, l'autorité scolaire, ses collègues, les élèves et leur famille», expliquent les autorités dans un communiqué.

L'enseignant avait été condamné, fin avril, à 45 jours-amende avec sursis durant deux ans par le Ministère public. /comm-jpe

Lire également: «L'instit voyeur n'enseignera plus»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

NeuchâtelGrève du Climat met de l’ordre dans les déchets à NeuchâtelGrève du Climat met de l’ordre dans les déchets à Neuchâtel

EconomieLe Forum des entrepreneurs de l’Entre-deux-Lacs avec un des patrons de LinkedInLe Forum des entrepreneurs de l’Entre-deux-Lacs avec un des patrons de LinkedIn

CirculationAppel à témoin après une collision sur l’autoroute dans le tunnel de GorgierAppel à témoin après une collision sur l’autoroute dans le tunnel de Gorgier

TransitionFête des vendanges de Neuchâtel: un quatuor pour rallumer la flammeFête des vendanges de Neuchâtel: un quatuor pour rallumer la flamme

NeuchâtelNeuchâtel: la Case à chocs revoit en urgence ses mesures de sécuritéNeuchâtel: la Case à chocs revoit en urgence ses mesures de sécurité

Top