21.11.2018, 19:09

L’incendiaire de Bôle écope de trente mois de prison, dont douze ferme

Premium
chargement
La villa a totalement été détruite par l'incendie et l'explosion.

Justice La femme qui avait bouté le feu à sa villa, et détruit deux autres maisons à Bôle, a été condamnée à une peine privative de liberté de deux ans et demi, dont douze mois ferme. Son avocat conteste la lourdeur de la peine.

«A quoi cela servirait-il de jeter maintenant ma cliente en prison, près d’une année et demie après les faits? En quoi la société serait-elle protégée par une peine ferme?» Nicolas Marthe s’est évertué, ce mercredi, à éviter une peine de prison ferme à l’incendiaire de Bôle. Le Tribunal criminel du Littoral et du Val-de-Travers ne l’a pas entendu de cette...

À lire aussi...

BôleLes assurances ne prennent pas tous les frais à leur charge lors d'un incendie intentionnel comme il semblerait que ce soit le cas à BôleLes assurances ne prennent pas tous les frais à leur charge lors d'un incendie intentionnel comme il semblerait que ce soit le cas à Bôle

IncendieL'incendie de samedi à Bôle était intentionnelL'incendie de samedi à Bôle était intentionnel

Top