16.11.2018, 13:13

L’exécutif de Peseux lance un «appel au calme» aux accents vindicatifs

Premium
chargement
Exemple d'affiches invitant les habitants de Peseux à voter "oui" ou "non" à la fusion entre Peseux et Neuchâtel, Corcelles-Cormondréche et Valangin.

Votation communale La campagne sur la votation du 25 novembre à Peseux entre dans la dernière ligne droite. Le Conseil communal a envoyé mercredi à la presse un «appel au calme» qui traduit plutôt une certaine nervosité. Analyse.

Le Conseil communal de Peseux a envoyé à la presse, mercredi 14 novembre, un communiqué intitulé «Appel au calme». Pourtant, loin d’apaiser les tensions, cette communication constitue une attaque en règle contre les partisans de la fusion et contre les exécutifs des trois communes voisines.

L’exécutif subiéreux se dit «plus que surpris par la conférence de presse...

À lire aussi...

AccidentChute à trottinette: un garçon se blesse grièvement à BevaixChute à trottinette: un garçon se blesse grièvement à Bevaix

SoutienMilvignes: un demi-million de francs pour relancer l’économie de proximitéMilvignes: un demi-million de francs pour relancer l’économie de proximité

DrameUn Vaudruzien de 27 ans se tue dans les gorges du SeyonUn Vaudruzien de 27 ans se tue dans les gorges du Seyon

CommunesLignières comme vous ne l’avez jamais vueLignières comme vous ne l’avez jamais vue

CommunesL’Entre-deux-Lacs, un territoire en mal d’identité?L’Entre-deux-Lacs, un territoire en mal d’identité?

Top