27.06.2018, 17:35

Une ancienne élue revient siéger, et Saint-Blaise implose

Premium
chargement
C'est d'abord une méconnaissance de la loi qui a mené les autorités à se chamailler.

Politique Une conseillère générale qui avait démissionné revient siéger pour deux séances, à la demande de son parti. Illégal selon certains. Ce cas met en lumière des habitudes contestables.

«Vu les histoires que ça engendre, je me dis je n’aurais jamais dû accepter de revenir au Conseil général.»

Des histoires, c’est vrai qu’il s’en passe depuis plusieurs semaines à Saint-Blaise. Accusations à tout va. Allons-y aussi pour les insultes. Motif? La réélection d’une ancienne conseillère générale.

Catherine Simonetta a obtenu un siège aux législatives de 2016....

À lire aussi...

LoisirsLa Chaux-de-Fonds: on peut à nouveau jouer dans la fontaine du Bois du Petit-ChâteauLa Chaux-de-Fonds: on peut à nouveau jouer dans la fontaine du Bois du Petit-Château

RénovationLa halle de la Riveraine, à Neuchâtel, s’est illuminéeLa halle de la Riveraine, à Neuchâtel, s’est illuminée

Fait diversNeuchâtel: coloration de la statue de Pury revendiquée sur le site d’un collectif romand d’ultragaucheNeuchâtel: coloration de la statue de Pury revendiquée sur le site d’un collectif romand d’ultragauche

Vie localeCorcelles: le vieux bourg aura son marché hebdomadaireCorcelles: le vieux bourg aura son marché hebdomadaire

L'heure du crime [2/5]Des anarchistes devenus braqueurs dans les cantons de Fribourg et NeuchâtelDes anarchistes devenus braqueurs dans les cantons de Fribourg et Neuchâtel

Top