14.01.2016, 10:30

Neuchâtel: le prévenu n'est pas condamné pour la décapitation du cygne

chargement
Le cygne décapité avait été retrouvé au pied de la passerelle de l'Utopie.

Justice En mai 2014, l'affaire du cygne décapité au bord du lac de Neuchâtel avait défrayé la chronique. Ce jeudi matin, le présumé coupable de cet acte cruel n'a pas été condamné pour cet acte par le Tribunal criminel du Littoral et du Val-de-Travers, à Boudry.

La Cour du Tribunal criminel du Littoral et du Val-de-Travers n'a pas acquis l'intime conviction de la culpabilité du prévenu pour la décapitation du cygne. Elle est convaincue que s'il a agi, il n'était pas seul. 

En revanche, pour les autres infractions, sauf le vol par métier, il écope de 17 mois de peine privative de liberté, moins 367 jours déjà effectués. Le jeune homme ne terminera pas sa peine en prison. Il sera déplacé dans une institution. 

Il avait d'abord avoué avoir tué l'animal

Arrivé menotté ce jeudi matin au Tribunal criminel du Littoral et du Val-de-Travers, à Boudry, l'auteur présumé de la décapitation du cygne nie tout en bloc. Or, après avoir été appréhendé, il avait avoué avoir tué l'animal. Selon lui, il se sentait pressé par la police, ce qui l'avait poussé à admettre les faits.

Quand la présidente du tribunal criminel, Nathalie Kocherhans, lui a fait remarquer qu'il avait donné certains détails, l'homme de 21 ans répond qu'il avait tout inventé. En plus de l'infraction à la loi fédérale sur la protection des animaux, le prévenu est jugé pour une quarantaine d'autres infractions. Notamment pour vol par métier, dommages à la propriété et infraction à la loi sur les stupéfiants.

Comme pour l'affaire du cygne tué survenue le 18 mai 2014, le prévenu conteste certaines infractions. Même face à des preuves telles que relevé d'empreintes et ADN, il nie ou dit ne plus s'en souvenir. Néanmoins, l'auteur présumé déclare avoir pris conscience de ses erreurs. Du moins, pour celles qu'il admet. "Si je dois rester en prison jusqu'à 25 ans, je ne pourrais plus rien faire de ma vie." Le prévenu perçoit une rente AI liée à un retard mental et des problèmes d'hyperactivité.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

NEUCHATELPlainte déposée dans l'affaire du cygne décapitéPlainte déposée dans l'affaire du cygne décapité

NEUCHATELUn jeune appréhendé dans l'affaire du cygne décapitéUn jeune appréhendé dans l'affaire du cygne décapité

Top