26.11.2018, 16:56

L’association neuchâteloise Ela Yi lance un appel aux dons pour une bibliothèque au Togo

chargement
Les dons permettent de financer les travaux d'une bibliothèque et d'un centre de loisirs à Agomé Yo, un petit village au Togo.

Solidarité Ela Yi, association établie à Neuchâtel, a lancé un financement participatif en ligne pour la construction d’une bibliothèque au Togo. Il reste encore 800 francs à collecter, sur les 2500 convoités.

L’appel aux dons lancé par l’association neuchâteloise Ela Yi a démarré sur les chapeaux de roues. A ce jour, 24 personnes ont pris part au financement participatif sur le web pour la construction d’une bibliothèque au Togo. Déjà 1720 francs collectés ce lundi 26 novembre, sur les 2500 convoités.

«C’est en très bonne voie. Si on collecte davantage d’argent, c’est que du bonus», se réjouit le vice-président de l’association Yannick Schembari. Il reste encore 19 jours pour participer au projet de crowdfunding.

«Ça va aller»

«Ela Yi signifie ‘ça va aller’ en éwé, l’une des langues parlées au Togo», explique Yannick Schembari. Cette expression était donc toute désignée pour nommer l’association, créée en 2015. 

Le coût du projet, qui englobe une bibliothèque et un centre de loisirs, s’élève à 10’000 francs. «Grâce à l’effort de nos membres et de donateurs, nous avons déjà pu envoyer 4900 francs pour construire le toit, les sanitaires, les portes et les fenêtres. Mais il reste beaucoup à faire.» D’où cet appel aux dons.

En Afrique, il y a peu de centres de loisirs et de bibliothèques destinés aux enfants. Avec cette structure, l’objectif d’Ela Yi est de leur «mettre à disposition un lieu de vie, où ils pourront s’épanouir et apprendre».

Grâce aux membres de l’association et à des donateurs, une somme de 4900 francs a déjà été envoyée au Togo pour la construction de la bibliothèque. (Photo SP)

«Soutenir l’économie locale»

En participant au crowdfunding, les donateurs recevront des porte-clés, des décapsuleurs ou encore des boucles d’oreilles fabriqués en Afrique. «Une façon de soutenir l’économie locale», insiste le vice-président.

L’association est en contact régulier avec des partenaires au Togo qui «nous tiennent au courant de l’avancée des travaux». Yannick Schembari précise que le comité travaille bénévolement et de façon «transparente, en dévoilant ouvertement ce que chaque don aura permis d’accomplir».

En savoir plus : Le financement participatif


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

NoëlCadeaux écolos et bonnes actions: comment ne pas tomber dans le panneau?Cadeaux écolos et bonnes actions: comment ne pas tomber dans le panneau?

PolitiqueFini les zones blanches illimitées à La TèneFini les zones blanches illimitées à La Tène

PéréquationUn comité d’initiative réclame 23 millions de francs au Canton pour les communes d’altitudeUn comité d’initiative réclame 23 millions de francs au Canton pour les communes d’altitude

L’offensive des hauteurs

Un comité lance une initiative populaire cantonale pour que le Canton verse aux communes d’altitude 90% des 23 millions...

  13.12.2019 16:44
Premium
  Val-de-Ruz

Finances communalesBudget 2020: les élus de Cortaillod coupent la poire en deuxBudget 2020: les élus de Cortaillod coupent la poire en deux

MusiqueLe Landeron: Le Madrigal propose un tour du monde des chants de NoëlLe Landeron: Le Madrigal propose un tour du monde des chants de Noël

Top