31.10.2009, 04:15

L'art du Mandril au CPMB

chargement

«L'homme n'est pas conscient de son potentiel. Il est un prédateur qui domestique les forces et désorganise l'ordre de la nature.» C'est du moins ce que prétend Marc Ferrario, dit le Mandril, avant le vernissage de l'expositions à caractère urbain «Filtre bruxellère».

Cette exposition, il l'a mise sur pied avec son amie Martina Fornusek, au Centre professionnel des métiers du bâtiment (CPMB), à Colombier.

Dans le cadre de son animation artistique annuelle, le CPMB a voulu offrir un espace d'exposition à cet artiste de la région. Ses œuvres, qui retravaillent subtilement des photographies d'univers urbains, jouent le rôle de filtre entre la réalité et l'intention écologiste de l'artiste.

«J'ai mis un côté fantastique et féerique dans mes villes. C'est une manière de montrer mon mécontentement face à la prétention de l'homme à maîtriser la nature par l'architecture», souligne le Mandril. Le message qu'il aimerait faire passer aux apprentis est clair: «Je me réjouis de discuter avec eux des enjeux du street-art. On va autant parler de philosophie grecque et de sociologie que de machines de chantier. On a besoin de gens pratiques. Le blabla des intellos, ça aide pas».

Martina Fornusek, quant à elle, présente des photographies prises dans la région bruxelloise, au travers de la technique du sténopé.

Les deux artistes ont collaboré à la création d'art toys, des figurines de laine confectionnées à la main.

L'exposition s'étend du 2 au 7 novembre, jour des portes ouvertes du CPMB. /mma

L'art du Mandril au CPMB


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PolitiqueElections communales à Neuchâtel: Solidarités décide d’en rester làElections communales à Neuchâtel: Solidarités décide d’en rester là

InterviewAfra Kane: «Je ne veux pas être rattachée à une couleur de peau»Afra Kane: «Je ne veux pas être rattachée à une couleur de peau»

Afra Kane n’aime pas les catégories

Elle est d’origine nigériane mais est née et a grandi en Italie; elle fait de la Soul mais a commencé la musique par du...

  26.11.2020 10:06
Premium

AménagementMilvignes veut développer la mobilité douceMilvignes veut développer la mobilité douce

CultureA Neuchâtel, Pierre-Yves Walder dirigera le Festival du film fantastiqueA Neuchâtel, Pierre-Yves Walder dirigera le Festival du film fantastique

ManifestationCes Neuchâteloises militent pour que le consentement entre dans le Code pénalCes Neuchâteloises militent pour que le consentement entre dans le Code pénal

Top