31.10.2019, 18:06

Jugé pour une jambe coupée à Cormondrèche

Premium
chargement
La jambe du malheureux est passé sous une motoculteuse.

Tribunal Un paysagiste est accusé d’avoir laissé une machine non-sécurisée entre les mains d’un apprenti non-formé à son utilisation, conduisant à un accident. La jambe du jeune homme a dû être amputée.

La scène se déroule dans un jardin de Cormondrèche, en juin 2015. Alors qu’il travaille sur une plate-bande à l’aide d’un motoculteur, Quentin*, apprenti paysagiste, trébuche. La machine, alors en marche arrière, happe sa chaussure et sa jambe droite. Le jeune homme devra être amputé. 

Cette terrible affaire a occupé le Tribunal régional du Littoral et du

À lire aussi...

Conservation-restaurationLa momie Ta-sherit-en-Imen pourrait livrer ses secrets grâce à la Haute Ecole-Arc de NeuchâtelLa momie Ta-sherit-en-Imen pourrait livrer ses secrets grâce à la Haute Ecole-Arc de Neuchâtel

NeuchâtelLes dés sont jetés en vue de la construction du quartier de Tivoli sud, à SerrièresLes dés sont jetés en vue de la construction du quartier de Tivoli sud, à Serrières

EnergieNeuchâtel donne un coup de pouce aux propriétaires pour installer des panneaux solairesNeuchâtel donne un coup de pouce aux propriétaires pour installer des panneaux solaires

Elections communalesSolidarités réclame un recomptage des voix en Ville de NeuchâtelSolidarités réclame un recomptage des voix en Ville de Neuchâtel

Action caritativeNeuchâtel: une balançoire pour fauteuil roulant offerte aux Perce-NeigeNeuchâtel: une balançoire pour fauteuil roulant offerte aux Perce-Neige

Top