03.08.2015, 08:58

«Je suis fier de tous les Neuchâtelois pour leur ouverture»

chargement

Découvrez la septième personnalité qui se cache derrière un portrait de l'exposition du Photo club pour le Millénaire, «La voie des mille visages». Antonio Coï, 65 ans, dont un demi-siècle à Neuchâtel, se prête à notre entretien hebdomadaire. L'artiste-peintre d'origine italienne habite le quartier de l'Evole.

Quel est votre lieu préféré à Neuchâtel?

La place du Marché le samedi matin pour son animation, la fraîcheur des fruits et légumes et la qualité des rencontres. Les gens sont contents de se voir. C'est une mini-Fête des vendanges sans l'alcool.

Un souvenir qui vous a particulièrement marqué dans la cité?

Mes années 1960-1970 à la Rotonde. C'était un lieu pour que les jeunes se rencontrent et fassent la fête. Ce sont mes plus beaux souvenirs. Je faisais partie du groupe des Drakkars. Nous copiions les premiers tubes des Beatles. Nous faisions danser 400 jeunes sans aucun problème. Il n'y avait jamais de bagarre...

Que représente le Millénaire pour vous?

C'est une fierté que la ville ait 1000 ans d'histoire. J'ai apprécié la diversité des événements et les 100 000 bougies.

Quels atouts manquent encore à Neuchâtel pour séduire davantage?

 La ville a de nombreux atouts mais ils ne sont pas assez exploités. Il faudrait que les gens animent les petites rues. Il manque des artisans au centre-ville. C'est un peu froid avec ces banques, assurances et magasins qui ferment le soir venu. Il n'y a pas grand-chose pour les jeunes.

Comment décririez-vous la ville à un visiteur?

 C'est un bijou. Une goutte de miel qui descend de la montagne sur le rivage. Couleurs, douceurs, formes. Neuchâtel est un paradis. La ville est belle de partout!

Un personnage dont les Neuchâtelois peuvent être fiers?

Je suis fier de tous les Neuchâtelois pour leur ouverture. De mon village de 5000 habitants dans le sud de l'Italie, nous sommes 1000 à Neuchâtel! Cette ville nous a adoptés. Elle est à l'avant-garde pour les droits civiques et politiques pour les immigrés. Merci! / bwe


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ConsommationVivre sans supermarché? Pas possible pour ces agriculteursVivre sans supermarché? Pas possible pour ces agriculteurs

Chronique«L’essence de la vie», l’air du temps d’Anouchka Wittwer«L’essence de la vie», l’air du temps d’Anouchka Wittwer

TravauxGare de Neuchâtel: des nuisances dans la nuit de mardi à mercrediGare de Neuchâtel: des nuisances dans la nuit de mardi à mercredi

MésaventureUne habitante de Cressier en cellule aux Etats-Unis pour un mauvais visaUne habitante de Cressier en cellule aux Etats-Unis pour un mauvais visa

ConcertLe trompettiste Jacques Coursil au Pommier: «Rassurez-vous, ce ne sera pas une lecture!»Le trompettiste Jacques Coursil au Pommier: «Rassurez-vous, ce ne sera pas une lecture!»

Neuchâtel: Jacques Coursil au Pommier

Trompettiste, philosophe et mathématicien, Jacques Coursil donnera un récital poétique vendredi 21 février au théâtre...

  18.02.2020 14:17
Premium

Top