12.04.2018, 18:19

Irresponsable, l'incendiaire de Domino's Pizza sera renvoyé en Allemagne

chargement
Parti d’un container, l’incendie s’était propagé aux scooters électriques de Domino’s Pizza le 10 janvier aux environs de 1h.

Justice Un homme avait provoqué un incendie près de Domino’s Pizza, à côté de la gare de Neuchâtel. Il devra suivre un traitement psychiatrique.

«Je ne veux surtout pas qu’on me place en institution fermée.» Dans un allemand baragouiné, Jens* a vigoureusement insisté, mercredi, devant le Tribunal de police de Neuchâtel. «J’ai besoin d’un traitement en ambulatoire», a-t-il encore expliqué à la juge Corinne Jeanprêtre. Une mesure qu’elle a finalement ordonnée.

Le ressortissant allemand était entendu pour avoir bouté le feu à un container, le 10 janvier 2018, sur le plateau de la gare à Neuchâtel. Apparemment grand amateur de voyages en train, il se serait retrouvé à Neuchâtel par hasard, à la faveur d’un changement.

>> A lire aussi:  Neuchâtel: trois scooters détruits par les flammes

Pour rendre son verdict, la présidente a suivi l’avis de l’expert psychiatre concluant à l’irresponsabilité totale du prévenu aux moments des faits. Atteint de «schizophrénie paranoïde chronique» et de dépendance à des substances toxiques multiples, Jens a déjà séjourné plusieurs fois dans une clinique spécialisée en Allemagne. Depuis 1992, l’homme cumule vingt condamnations, dont une il y a un peu plus d’une année pour incendie.

L’incendie avait endommagé cinq scooters électriques d’une valeur de 6'000 francs, appartenant à Domino’s Pizza. A ces 30'000 francs s’ajoutent 150'000 francs pour des dommages au sein de la pizzeria et dans le garage. Climatisation à changer, denrées et emballages inutilisables ainsi que nettoyage de la suie font partie des dégâts dus aux flammes.

Retour en prison, puis en Allemagne

Les locaux appartiennent aux CFF et seraient endommagés pour près de 80000 francs. Au total, les dégâts du sinistre s’élèveraient à environ 260'000 francs pour les deux sociétés lésées.

Si elles entendent se faire dédommager, elles devront agir par voie civile, a indiqué la juge Corinne Jeanprêtre. La situation financière difficile et l’état d’irresponsabilité totale de l’individu laissent peu d’espoir à ce sujet. Domino’s Pizza a déjà indiqué qu’il n’y recourra pas. Du côté des CFF, aucun représentant n’était présent à l’audience.

A l’issue des débats, Jens a été remis en détention à la Promenade, à La Chaux-de-Fonds, où il était emprisonné depuis la nuit des faits. Il sera confié prochainement aux autorités allemandes. Sous curatelle, l’homme sera soumis dans un premier temps à un traitement dans la clinique qui le suivait jusqu’alors.

*Prénom d’emprunt.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

IncendieNeuchâtel: trois scooters détruits par les flammesNeuchâtel: trois scooters détruits par les flammes

Top