Ils lancent un référendum contre le réaménagement du Clos-de-Serrières

chargement

Politique Les sections neuchâteloises du PDC, du TCS et du Commerce indépendant de détail s’associent pour lancer un référendum contre le réaménagement du Clos-de-Serrières, décidé il y a dix jours par le Conseil général de Neuchâtel. La suppression de places de parc est en cause.

 24.09.2020, 09:33
Image de synthèse de la future place du Clos-de-Serrières telle que prévue dans le projet.

Le PDC l’avait laissé entendre dès le vote du Conseil général, le 14 septembre. Les habitants de Neuchâtel pourraient être amenés à voter sur le réaménagement du Clos-de-Serrières. Le parti s’est associé au Commerce indépendant de détail (CID) de Neuchâtel et à la section locale du Touring Club Suisse (TCS) pour lancer un référendum, annoncent-ils ce jeudi par communiqué.

A lire aussi: La rue et la place du Clos-de-Serrières deviendront plus conviviales d’ici 2021

Pour les trois entités formant le comité, présidé par Jean-Luc Vautravers (président de la section du TCS), c’est surtout la suppression du nombre de places de parc qui est visée. Le nom du comité en témoigne: «Non aux suppressions irréfléchies des places de parc», s’intitule-t-il. «Le projet du Clos-de-Serrières prévoit la suppression de toutes les places de parc existantes le long de la rue en question, cela sans réelle consultation adéquate, sur ce point, de la population et des organisations concernées», écrivent les référendaires.

Ces derniers doivent récolter environ 2500 signatures de citoyens de la ville pour que le référendum aboutisse.

Plan de la mobilité cyclable visé indirectement

Pour ces derniers, le projet de Serrières, en sa qualité de projet-pilote, fait craindre de nouvelles suppressions «en catimini». Plus généralement, le comité s’alarme de futur Plan directeur de la mobilité cyclable. «Ce rapport prévoit des suppressions massives de places de parc», remarquent les référendaires, listant environ 150 places vouées à disparaître. «Le comité est tout à fait favorable aux aménagements pour les vélos et les piétons, mais est convaincu qu’ils doivent se réaliser dans le respect de l’équilibre entre les différents modes de transport.»

A lire aussi : la mobilité cyclable sera améliorée en ville de Neuchâtel

Ne pouvant s’opposer par référendum à la mise en application de ce plan directeur, les référendaires s’attaquent donc déjà au projet de Serrières. Dévisé à 3,53 millions de francs, celui-ci prévoit la création d’un centre de quartier «accueillant et convivial», dans une ville qui se développe vers le «polycentrisme», en particulier avec la fusion prévue le 1er janvier prochain avec Peseux, Corcelles-Cormondrèche et Valangin. 23 places de parc y seraient supprimées sur le domaine public.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PatrimoineEstimées à plus de 320 millions de francs, les collections des musées neuchâtelois seront désormais à l’abri.Estimées à plus de 320 millions de francs, les collections des musées neuchâtelois seront désormais à l’abri.

UrbanismeNeuchâtel: le quartier du Clos-de-Serrières devrait retrouver une identitéNeuchâtel: le quartier du Clos-de-Serrières devrait retrouver une identité

RoutesLa mobilité cyclable sera améliorée en ville de NeuchâtelLa mobilité cyclable sera améliorée en ville de Neuchâtel

Top