30.08.2016, 01:20

«Il faut toujours rester soi-même»

Premium
chargement
1/6  

NEUCHÂTEL Sur le point de procéder au symbolique passage de sa couronne, Yasmina Assal tire un bilan de son année de règne comme Miss Neuchâtel-Fête des vendanges.

Yasmina, quel qualificatif vous vient d’emblée à l’esprit pour qualifier cette année en votre qualité de Miss Neuchâtel-Fête des vendanges?

Extraordinaire! J’ai participé à de nombreux événements et j’ai eu la chance de rencontrer de très belles personnes.

Une fonction compatible avec votre emploi de réceptionniste au casino qui vous oblige parfois à travailler de nuit?

Il a fallu jongler. Parfois je...

À lire aussi...

EntretienNeuchâtel, une ville dont «il faut être fier»Neuchâtel, une ville dont «il faut être fier»

CommunesNeuchâtel comme vous ne l’avez jamais vueNeuchâtel comme vous ne l’avez jamais vue

PandémieLa Fête du vin de La Neuveville n’aura pas lieu cette annéeLa Fête du vin de La Neuveville n’aura pas lieu cette année

FauneUne tortue de Floride repérée sur le Littoral neuchâteloisUne tortue de Floride repérée sur le Littoral neuchâtelois

PêcheFribourg: une commission d’enquête parlementaire examinera le fiasco de la pisciculture d’EstavayerFribourg: une commission d’enquête parlementaire examinera le fiasco de la pisciculture d’Estavayer

Top