10.10.2009, 09:48

Handicapés à joëlettes jusqu'à Chasseral

chargement
Par BERNARD SCHINDLER

Imaginez une chaise roulante à une seule roue et deux longues poignées devant et derrière. C'est une joëlette, véhicule tout-terrain qui permet aux personnes à mobilité réduite d'affronter les sentiers caillouteux avec l'aide de deux pilotes. La découverte de la nature est à portée de roue.

Le Parc régional Chasseral et GSAB Aventures ont organisé hier la première journée «La nature accessible aux personnes à mobilité réduite», en invitant six institutions pour handicapés à tester ces étranges machines depuis Chasseral.

Des ex-toxicomanes en réinsertion se sont mis à disposition comme pilotes, complétés par d'autres bénévoles. Et c'est l'effervescence tôt le matin sur le parking de l'hôtel de Chasseral: les animateurs de GSAB Aventures initient les accompagnants à la manipulation des joëlettes. Les vrais passagers arrivent ensuite, ils sont pris en charge et installés sur leur siège. Plus vite dit que fait, étant donné les bons réglages à trouver pour les sangles et cale-pieds. Les six joëlettes et la trentaine d'accompagnants s'ébranlent, sur le bitume direction l'émetteur et la Neuve, puis dans les sentes et pâturages vers la Métairie du Milieu, les Colisses du Haut, rude montée, et le Bois Raiguel. Trois heures de randonnée arrêts compris. «Je ne pensais pas que ce serait aussi physique!» avoue Nicolas, un costaud résidant de Bartimée et pilote émérite.

Le temps maussade n'a en rien altéré la bonne humeur. On entend de loin les rires de la cohorte et la joie éclate dans les yeux des passagers. «C'est notre meilleure récompense», dira Gaël Froidevaux, éducateur et collaborateur de GSAB, au retour à l'hôtel de Chasseral où le repas de midi a été servi.

Pour le Parc régional, le directeur Fabien Vogelsperger expliquera que cette journée a valeur de test, afin de connaître les réactions des passagers et de mieux comprendre les contraintes liées. La discussion est animée entre Alain Bigey, animateur de GSAB et l'équipe du Parc, positivement impressionnée.

Reste à préparer un concept bien étayé, à prendre une décision et… à trouver un financement! Le sport adapté, sous-entendu aux personnes à mobilité réduite, se développe et une association «Différence solidaire» vient d'être créée au niveau suisse, vouée à de telles activités.

Une offre dans ce domaine serait certainement positive pour le Parc régional de Chasseral. /BSC

VIDEO

Une journée de randonnée à Chasseral, avec un handicap, c'est possible. Le Parc régional, en association avec GSAB Aventure a organisé vendredi la première journée de randonnée pour les personnes à mobilité réduite, grâce à des joëlettes, des portes-personnes munis d'une roue. Démonstration et explications. /ng


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PortraitNouvelle conseillère communale de Neuchâtel, Nicole Baur quitte l’ombre pour la lumièreNouvelle conseillère communale de Neuchâtel, Nicole Baur quitte l’ombre pour la lumière

AmbianceNeuchâtel, Le Locle et La Chaux-de-Fonds se sont parées de mille lumièresNeuchâtel, Le Locle et La Chaux-de-Fonds se sont parées de mille lumières

PolitiqueL’élection du Conseil communal de Boudry s’annonce paisibleL’élection du Conseil communal de Boudry s’annonce paisible

MilvignesUne sculpture déménage de Colombier à AuvernierUne sculpture déménage de Colombier à Auvernier

PolitiqueC’est parti pour le nouveau Conseil communal de Neuchâtel!C’est parti pour le nouveau Conseil communal de Neuchâtel!

Top