18.02.2019, 19:26

File de près de 150 personnes pour profiter de la liquidation de Boss Boats, à Neuchâtel

chargement
Dès 9h ce lundi, une longue queue s'est formée devant le magasin en liquidation Boss Boats.

Nautisme Une queue longue d’une bonne centaine de personnes s’est formée, lundi matin, pour profiter de la liquidation pour faillite du magasin nautique Boss Boats, à Neuchâtel.

Pas loin de 150 personnes ont fait le pied de grue durant pratiquement toute la matinée de lundi devant le magasin Boss Boats, au port du Nid-du-Crô, à Neuchâtel. Tous voulaient profiter les premiers de la liquidation de cette enseigne, prise dans la faillite personnelle du titulaire.

La queue s’était déjà formée bien avant l’ouverture du magasin, fixée à 9h par l’Office cantonal des faillites. «Il y avait déjà du monde qui attendait à 7h30», remarquait un chaland, attiré par le substantiel rabais de 60% sur l’entier du magasin. A l’intérieur du shop, il était presque impossible de se mouvoir. Car, là aussi, les acheteurs devaient prendre leur mal en patience, dans une file qui a longtemps fait du surplace.

Razzia

Et pour cause… L’un des premiers clients de la matinée a opéré une véritable razzia dans le magasin. Durant plus d’une heure, il a pratiquement monopolisé la caisse. Tandis qu’il faisait des allers-retours entre le magasin et ses véhicules, la file s’allongeait.

Car la sécurité ne laissait rentrer personne dans l’échoppe nautique, déjà pleine comme un œuf. Selon un observateur, ce client n’est reparti qu’après avoir réalisé pour une dizaine de milliers de francs d’achats. Il fallait s’y attendre, la très longue attente n’a pas toujours été supportée avec stoïcisme par les autres acheteurs. Quelques mots peu amènes ont été échangés, sans plus de conséquence.

«Ils ont des milliers d’articles à vendre, mais ne disposent que d’une seule caisse avec une seule vendeuse», pouvait-on entendre dans la file après une demi-heure d’attente. Aussi, des personnes ont gentiment quitté les lieux, voyant leurs expectatives déçues. Ceux qui ont tenu le coup ont pu repartir avec un moteur de bateau ou une simple casquette.

Jeudi, les enchères

La liquidation du magasin Boss Boats se poursuit mardi encore, toujours avec un rabais général de 60% sur les prix affichés. Ce n’est que jeudi que débutera la vente aux enchères proprement dite. Là, la vente se fera à l’air libre, devant le magasin. Des bateaux à voile, pneumatiques, barques de plaisance neuves ou d’occasion et ce qui est lié à la plaisance, dont un atelier mécanique complet, seront mis à l’encan.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

NautismeLe magasin nautique Boss Boats services, à Neuchâtel, liquidé par l’office des faillitesLe magasin nautique Boss Boats services, à Neuchâtel, liquidé par l’office des faillites

Top