Euthanasié à la place d’être apaisé

chargement

LE LANDERON Le propriétaire de Chopin souhaitait juste «soulager» son chien des douleurs qui le tenaillaient depuis des années. Le vétérinaire a mal interprété ce vœu et a «endormi» l’animal.

  13.12.2016, 00:55
Premium
Chopin souffrait d’arthrose de l’arrière-train, mais il était encore plein de vie, assure son propriétaire, inconsolable depuis la tragique confusion  de langage avec son vétérinaire. Celui-ci parle d’un effroyable malentendu.

Effroyable malentendu verbal dans un cabinet vétérinaire du Landeron. Chopin, un golden retriever de 14 ans, a été euthanasié alors que son propriétaire voulait simplement calmer les douleurs de son animal. Pour le malheur du quadrupède, son maître a utilisé le mot «soulager», tout à fait à propos en la circonstance. Mais le vétérinaire a interprété ce verbe comme...

À lire aussi...

RoutesUn blessé dans l’échangeur de VauseyonUn blessé dans l’échangeur de Vauseyon

Energies renouvelablesCressier: des panneaux solaires créent toujours la discordeCressier: des panneaux solaires créent toujours la discorde

PaysagisteEncore apprenti, un Neuvevillois fonde sa petite entrepriseEncore apprenti, un Neuvevillois fonde sa petite entreprise

Bol d’airA Neuchâtel, les carrousels redonnent le sourire aux famillesA Neuchâtel, les carrousels redonnent le sourire aux familles

SinistreDébut d’incendie dans la forêt de PeseuxDébut d’incendie dans la forêt de Peseux

Top