En 10 ans, l’éco-réseau d’Enges-Lignières n’a fait que grandir

chargement

Agriculture Lancé il y a une décennie, l’éco-réseau d’Enges et de Lignières représente aujourd’hui 13% des terres agricoles des deux communes. Premier bilan avec l’agriculteur Daniel Juan et le biologiste Christophe Perret.

 05.03.2020, 14:27
Lecture: 5min
Premium
Daniel Juan dans le secteur de Chemeneau, couvert de neige, au pied du Chasseral.

«La biodiversité, ça se travaille!» Depuis 10 ans, les agriculteurs d’Enges et de Lignières œuvrent de concert à travers un éco-réseau. Après Val-de-Ruz, qui fit office de précurseur, ce projet de promotion de la biodiversité est l’un des plus anciens du canton. Son porteur, l’agriculteur Daniel Juan, voit déjà des changements.

«Il y a 10 ans, l’objectif, c’était d’atteindre aujourd’hui 101,4 hectares dans l’éco-réseau. Nous sommes à 138,4 hectares et cette surface ne fait qu’augmenter», apprécie le responsable....

À lire aussi...

LA CHAUX-DE-FONDSPlus de 60 agriculteurs séduits par l'éco-réseau du districtPlus de 60 agriculteurs séduits par l'éco-réseau du district

LE LOCLE ET LES BRENETSLeur écoréseau est néLeur écoréseau est né

Leur écoréseau est né

L'écoréseau? Un réseau d'agriculteurs qui se forme dans le but de protéger la biodiversité. Comment? En oeuvrant à la...

  09.06.2015 00:01
Premium

MétéoAgriculture: les paysans ne devraient pas profiter d'allègements fiscaux en cas de mauvais tempsAgriculture: les paysans ne devraient pas profiter d'allègements fiscaux en cas de mauvais temps

RavageursAgriculture: le Conseil fédéral intensifie la lutte contre la punaise diaboliqueAgriculture: le Conseil fédéral intensifie la lutte contre la punaise diabolique

Top