01.10.2016, 00:41

Elections entre suspense et apathie

Premium
chargement
Plus de projet de fusion, mais des candidats à élire dans six villages de l’Entre-deux-Lacs.

ENTRE-DEUX-LACS Le 23 octobre prochain, les citoyens des six communes dont l’union a échoué devront désigner leurs autorités pour la législature 2016-2020. Tour d’horizon à J moins un mois.

Après deux refus de mariages, une fois à sept et l’autre à six – Le Landeron ayant dit non d’abord avant que Saint-Blaise en fasse de même –, les citoyens des six communes de l’Entre-deux-Lacs dont le mariage a échoué devront désigner, le 23 octobre prochain, leurs nouvelles autorités...

À lire aussi...

Cinéma«Thiel le Rouge», sur la piste d’un espion neuchâtelois très discret«Thiel le Rouge», sur la piste d’un espion neuchâtelois très discret

RéaménagementNeuchâtel: le projet des Jeunes-Rives semble séduire jusqu’au TCSNeuchâtel: le projet des Jeunes-Rives semble séduire jusqu’au TCS

LogementCoopérative d’habitation cherche terrain à NeuchâtelCoopérative d’habitation cherche terrain à Neuchâtel

CambriolageColombier: la station-service Coop cambrioléeColombier: la station-service Coop cambriolée

SpectacleNeuchâtel: Pro Infirmis se met en scèneNeuchâtel: Pro Infirmis se met en scène

Top