12.12.2016, 16:23

Le Landeron: le vétérinaire endort le chien alors que son maître voulait juste le "soulager"

chargement
Le propriétaire de Chopin voulait que son animal soit soulagé. Le vétérinaire a compris qu'il devait l'euthanasier.

 12.12.2016, 16:23 Le Landeron: le vétérinaire endort le chien alors que son maître voulait juste le "soulager"

Le Landeron Effroyable méprise dans un cabinet vétérinaire du Landeron. Le propriétaire de Chopin, 14 ans, voulait atténuer les douleurs de son chien, atteint d'arthrose à l'arrière-train. Le vétérinaire a mal interprété sa demande de le "soulager" et l'a euthanasié.

Affreux malentendu verbal dans un cabinet vétérinaire du Landeron. Le propriétaire d'un golden retriewer voulait atténuer les douleurs de son chien, atteint d'arthrose à l'arrière-train. Il prend rendez-vous en précisant qu'il souhaite "soulager" son chien.

Le docteur en médecine vétérinaire interprète mal la demande et comprend que le propriétaire de Chopin, 14 ans, veut mettre fin aux souffrances de son compagnon à quatre pattes. Et, il euthanasie l'animal devant son maître.

Inconsolable, le propriétaire de Chopin affirme que son chien ne demandait qu'à vivre. Quand bien même il était malade, l'animal profitait de ses trois sorties quotidiennes et avait bon appétit. Catastrophé, le vétérinaire, à la semi-retraite, parle d'un malentendu qu'il regrette profondément.

 

Davantage de précisions dans nos éditions payantes de mardi. 


Top