15.07.2020, 20:21

Discrimination raciale: «Nous ne pouvons pas attribuer les propos de tiers à Yvan Perrin»

Premium
chargement
Le juge n'a pas pu contrecarrer tous les arguments de Jean-Luc Addor, l'avocat de Yvan Perrin.

Acquittement L’ancien vice-président de l’UDC neuchâteloise a comparu devant le tribunal de police du Littoral et du Val-de-Travers ce mercredi 15 juillet. Il a été acquitté.

«L’islam c’est comme le cancer, il progresse en silence!»; «Fusillez-moi tout ça» ou encore «Tout ce monde retour dans leur pays et on détruit les mosquées et tout ce qui va avec». Ces propos, publiés sur la page Facebook d’Yvan Perrin, l’ont conduit au tribunal de police du Littoral et du Val-de-Travers, ce mercredi 14 juillet, à l’Hôtel de ville de Neuchâtel.

L’ancien élu fédéral et vice-président de l’UDC neuchâteloise était prévenu de discrimination...

À lire aussi...

Liberté d’expressionProcès d’Yvan Perrin: des politiciens s’inquiètent des dérives à l’UDCProcès d’Yvan Perrin: des politiciens s’inquiètent des dérives à l’UDC

DroitDiscrimination ou liberté d’expression? Une limite floueDiscrimination ou liberté d’expression? Une limite floue

Yvan Perrin au tribunal: audience annulée et reportéeYvan Perrin au tribunal: audience annulée et reportée

JusticeYvan Perrin jugé à Neuchâtel pour discrimination racialeYvan Perrin jugé à Neuchâtel pour discrimination raciale

Top