Des requérants d'asile oeuvrent pour le musée de la pêche à Bevaix

chargement

Bevaix A Bevaix, le futur musée de la pêche prend forme. Ses artisans peuvent compter sur le soutien de requérants d'asile du centre de Perreux, qui sont à pied d'oeuvre une fois par semaine. Cet "écomusée" doit voir le jour l'année prochaine.

  21.12.2016, 14:47
1/10  

Il va de l'avant, le projet d'un "écomusée" autour de la pêche du Musée de la Béroche et de la section bérochale du Club jurassien. A Bevaix, le chantier peut compter depuis septembre sur le soutien de requérants d'asile du centre de Perreux.

L'apport de mécènes a également permis d'avancer. Alors que des panneaux didactiques seront prêts pour le printemps, il est question d'une inauguration à l'automne.

Certains artisans du projet et des requérants nous parlent de cette expérience enrichissante.

Rendez-vous dans nos éditions payantes de jeudi.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

BEVAIXLe Musée de la Béroche s’attelle à son port d’attacheLe Musée de la Béroche s’attelle à son port d’attache

Top