12.01.2020, 15:00

Denis Junod, un pêcheur du lac de Neuchâtel libre et sauvage

Premium
chargement
1/51  

Rencontre Il a beau être en semi-retraite, le pêcheur d’Auvernier Denis Junod reste un homme entier et droit dans ses bottes. On était venu le trouver pour parler de la pêche professionnelle en hiver, on a surtout discuté du reste. Notamment d’une profession qui oscille entre le paradis et l’enfer.

Il y a d’abord ce que l’on voit: un bonnet, une moustache, un gros ciré (ou un tablier). Mais il y a aussi ce que l’on entend, cet incessant ressac de souvenirs et d’anecdotes, alimenté par la houle de 47 années de pêche professionnelle.

A 67 balais, Denis Junod est un pêcheur «en semi-retraite». Mais il reste une...

À lire aussi...

Budget de l’Etat de Neuchâtel: entre contrat-formation et aide aux pêcheursBudget de l’Etat de Neuchâtel: entre contrat-formation et aide aux pêcheurs

NATURELac de Neuchâtel: la récré est finie pour les cormorans!Lac de Neuchâtel: la récré est finie pour les cormorans!

CONFLITLes cormorans auront-ils la peau des pêcheurs du lac de Neuchâtel?Les cormorans auront-ils la peau des pêcheurs du lac de Neuchâtel?

PolitiqueLac de Neuchâtel: les députés fribourgeois soutiennent les pêcheurs face aux cormoransLac de Neuchâtel: les députés fribourgeois soutiennent les pêcheurs face aux cormorans

PolitiqueLes pêcheurs neuchâtelois seront soutenus et pourront tirer le grand cormoranLes pêcheurs neuchâtelois seront soutenus et pourront tirer le grand cormoran

Top