12.01.2020, 15:00

Denis Junod, un pêcheur du lac de Neuchâtel libre et sauvage

Premium
chargement
1/51  

Rencontre Il a beau être en semi-retraite, le pêcheur d’Auvernier Denis Junod reste un homme entier et droit dans ses bottes. On était venu le trouver pour parler de la pêche professionnelle en hiver, on a surtout discuté du reste. Notamment d’une profession qui oscille entre le paradis et l’enfer.

Il y a d’abord ce que l’on voit: un bonnet, une moustache, un gros ciré (ou un tablier). Mais il y a aussi ce que l’on entend, cet incessant ressac de souvenirs et d’anecdotes, alimenté par la houle de 47 années de pêche professionnelle.

A 67 balais, Denis Junod est un pêcheur «en semi-retraite». Mais il reste une...

À lire aussi...

Budget de l’Etat de Neuchâtel: entre contrat-formation et aide aux pêcheursBudget de l’Etat de Neuchâtel: entre contrat-formation et aide aux pêcheurs

NATURELac de Neuchâtel: la récré est finie pour les cormorans!Lac de Neuchâtel: la récré est finie pour les cormorans!

CONFLITLes cormorans auront-ils la peau des pêcheurs du lac de Neuchâtel?Les cormorans auront-ils la peau des pêcheurs du lac de Neuchâtel?

PolitiqueLac de Neuchâtel: les députés fribourgeois soutiennent les pêcheurs face aux cormoransLac de Neuchâtel: les députés fribourgeois soutiennent les pêcheurs face aux cormorans

BiodiversitéLa moule quagga sous surveillance dans le lac de NeuchâtelLa moule quagga sous surveillance dans le lac de Neuchâtel

Top