16.09.2020, 05:30

Cormondrèche: procès douloureux dans l’affaire de l’apprenti paysagiste amputé d’une jambe.

chargement
Accidenté sur son lieu de travail, l'apprenti horticulteur-paysagiste n'a pas pu éviter l'amputation. (image d'illustration)

Accident La victime s’était blessée avec un motoculteur sur son lieu de travail en juin 2015. L’employeur risque jusqu’à 90 jours-amende avec deux ans de sursis.

Un procès douloureux. L’affaire de ce jeune apprenti amputé suite à un accident lors d’un travail de jardinage a pris un tournant lors d’une nouvelle audience devant le Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers, à Boudry. Les débats se sont tendus entre les avocats des deux parties.

Pour rappel, l’accident a eu lieu le 8 juin 2015, dans un jardin de Cormondrèche. Ce jour-là, l’apprenti s’occupe d’une plate-bande avec un motoculteur un peu vétuste qui n’est pas équipé d’un système de sécurité. Alors qu’il recule avec l’engin, il trébuche et son pied droit se prend dans les lames.

A lire aussi: Jugé pour une jambe coupée à Cormondrèche

L’avocat de la défense a contesté la nécessité de l’amputation, provoquée selon lui par la «volonté de ne pas guérir» du blessé, trop peu assidu lors des séances de physiothérapie qui lui étaient prescrites. Avant de conclure sa plaidoirie ainsi: «Quand on ne trouve pas un sens à son malheur, on lui cherche un coupable.»

Ce à quoi l’avocate du plaignant a répondu, avec emportement: «A partir d’un moment, cela suffit. Il est interdit d’amputer un membre sain en Suisse!»

La question du système de sécurité du motoculteur a par ailleurs divisé les deux camps. Une machine équipée d’une poignée dite de «l’homme mort», qui permet d’éteindre la machine en cas de perte de contrôle, aurait-elle changé quelque chose? Nul ne le saura jamais.

Douleur et émotion

L’employeur encourt une peine pécuniaire de 90 jours-amende avec deux ans de sursis pour lésions corporelles par négligence et suppression ou omission d’installer des appareils protecteurs. Le plaignant réclame aussi un dédommagement de 120 000 francs.

En évoquant l’accident, la victime n’a pu retenir ses larmes. Le juge Laurent Margot a tenté tant bien que mal de le consoler: «Vous n’êtes pas le premier à ressentir de l’émotion dans cette salle, et vous ne serez pas le dernier.»

Le prévenu a exprimé sa sympathie pour la victime lors du procès. Il s’était par ailleurs rendu à l’hôpital suite à l’accident pour apporter des biscuits au malheureux.

Le jugement sera rendu à une date ultérieure.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

DrameAccident de travail: chute mortelle dans le Rhin à Stein (AG)Accident de travail: chute mortelle dans le Rhin à Stein (AG)

Chute mortelle dans le Rhin

Accident de travail fatal à Stein (AG). Un employé communal de 26 ans effectuait des travaux sur la rive du Rhin,...

  04.07.2020 10:41

DrameAccident de travail aux Grisons: il se fait coincer par un tronc et décèdeAccident de travail aux Grisons: il se fait coincer par un tronc et décède

Grisons: accident de travail mortel

Un agriculteur est décédé samedi après-midi alors qu'il coupait du bois à Klosters, dans le canton des Grisons. Le...

  25.04.2020 15:31

DangerTravail: un apprenti sur huit est victime d’un accident dans le cadre professionnelTravail: un apprenti sur huit est victime d’un accident dans le cadre professionnel

Top