11.10.2019, 10:00

Corcelles-Cormondrèche éteindra l’éclairage nocturne sur une grande partie de son territoire

chargement
En mars dernier, la commune avait éteint l'espace d'une soirée l'éclairage nocturne dans une grande partie de la localité.

Nuit noire Le Conseil communal de Corcelles-Cormondrèche applique une motion, votée en juin dernier, demandant l’extinction de l’éclairage public de nuit. Il maintient cependant l’éclairage des passages pour piétons et donc des grands axes routiers de la commune.

Le Conseil communal de Corcelles-Cormondrèche entend appliquer de manière pragmatique la motion votée par le Conseil général le 24 juin dernier concernant l’extinction nocturne de l’éclairage public.

Suivant les directives de l’Etat qui oblige les communes à maintenir l’éclairage des passages pour piétons durant la nuit, le Conseil communal a décidé de laisser éclairés durant la nuit les principaux axes routiers de la commune: la H10, l’avenue Soguel, la rue de la Gare, la rue de la Chapelle et la rue des Préels.

En effet, les candélabres sur ces axes sont pilotés par quatre armoires électriques et il est impossible d’éclairer les passages pour piétons tout en éteignant les autres portions de ces rues. Pour installer des candélabres autonomes, alimentés par des panneaux solaires, il faudrait investir des sommes importantes.

Par contre, dans tout le reste du territoire communal, l’éclairage public sera éteint entre 1 et 5 heures, soit une trentaine de minutes après l’arrivée du dernier bus de TransN et avant le départ du premier bus. «Cela concernera une grande partie de la commune», relève le conseiller communal Thomas Perret.

Par ailleurs, l’intensité lumineuse de l’éclairage public sera réduite à 10%, pour autant que les candélabres soient équipés d’ampoules LED. Une séance d’information à la population sera mise sur pied pour informer la population avant la mise en œuvre de ces mesures.

Celles-ci sont prises pour une période d’essai de six mois, à l’issue de laquelle une évaluation sera effectuée.

Les coûts pour les modifications à apporter aux installations électriques pour la mise en place de mes mesures s’élèvent à 30’000 francs. Le Conseil général du 28 octobre devra accepter cette dépense. Un montant similaire devrait être engagé en cas d’abandon de ces mesures après les six mois d’essai. La période d’essai permettra également de connaître le montant économisé par cette extinction de l’éclairage public

 

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

LumièreCorcelles-Cormondrèche: motion déposée pour des nuits plus obscuresCorcelles-Cormondrèche: motion déposée pour des nuits plus obscures

PollutionLa commune de Corcelles-Cormondrèche a cherché la nuitLa commune de Corcelles-Cormondrèche a cherché la nuit

Top