12.07.2018, 19:25

Condamnée pour avoir fait exciser ses deux filles alors qu'elles vivaient en Somalie

Abonnés
chargement
La Corne et l’Ouest de l’Afrique, ainsi que l’Indonésie, sont les régions principalement concernées par l'excision.

 12.07.2018, 19:25 Condamnée pour avoir fait exciser ses deux filles alors qu'elles vivaient en Somalie

Justice Ce jeudi, le Tribunal du Littoral et du Val-de-Travers a puni une mère qui a fait exciser ses deux filles, alors qu’elles vivaient encore en Somalie. La prévenue prend huit mois avec deux ans de sursis, une peine symbolique.

Condamner Fuaad* reviendrait à dire que «toutes les mamans qui ont fait exciser leurs filles dans leur pays d’origine doivent être punies.» La ligne de défense plaidée mercredi au Tribunal de police du Littoral et du Val-de-Travers, à Boudry, par l’avocate de la prévenue, Béatrice Haeny, n’a pas convaincu la juge (notre édition d’hier).

La prévenue, une trentenaire...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

TribunalLa Neuchâteloise ayant fait exciser ses filles condamnée avec sursisLa Neuchâteloise ayant fait exciser ses filles condamnée avec sursis

JusticeUne trentenaire accusée d'avoir fait exciser ses deux filles en SomalieUne trentenaire accusée d'avoir fait exciser ses deux filles en Somalie

Top