29.07.2019, 11:28

Concert tunisien sous haute surveillance pour le reggaeman neuchâtelois Junior Tshaka

Premium
chargement
Le musicien neuchâtelois s'est produit au centre culturel de Semmama, dans une "zone rouge" désertée par les touristes.

Musique Le reggaeman neuchâtelois Junior Tshaka a donné un concert sous protection de l’armée en Tunisie, dans une zone sensible. Il en a profité pour enregistrer un morceau pour son prochain disque avec des bergers musiciens de la région.

Donner un concert dans le désert, entouré de blindés de l’armée. C’est l’expérience pour le moins insolite qu’a récemment vécue le reggaeman neuchâtelois Junior Tshaka. La scène s’est déroulée dans le centre culturel de Semmama, en Tunisie, non loin de la frontière algérienne. Un secteur considéré comme «zone rouge» en raison de terroristes djihadistes, nombreux dans la région, et...

À lire aussi...

MUSIQUEJunior Tshaka: "On vit dans une bulle de luxe"Junior Tshaka: "On vit dans une bulle de luxe"

LES NOUVELLES VOIX DE LA CHANSON ROMANDEPour Junior Tshaka, le reggae est un passeport de gentillessePour Junior Tshaka, le reggae est un passeport de gentillesse

MusiqueNouveau clip engagé pour Junior TshakaNouveau clip engagé pour Junior Tshaka

Top