25.06.2019, 15:17

Comptes, crédits, politique de stationnement, c'est oui à Boudry

chargement
L'hôtel de ville de Boudry, où s'est tenu le Conseil général de ce lundi 24 juin.

Politique Comptes 2018, réfection du toit de Vauvilliers, rénovation du pont du Bois-Coinchiez. Les élus de Boudry ont dit oui à presque tout, lundi soir.

En ce début de période de canicule, le Conseil général de Boudry a alterné entre le chaud et le froid, lundi soir. Il a accepté les comptes et les différents crédits, mais a refusé de classer une motion concernant la sécurité de la route des Gillettes. 

Les comptes tout d’abord. Ceux-ci auraient dû boucler très près du budget, soit avec un bénéfice d’environ 800’000 francs. Sauf qu’ici, c’est le service des contributions qui a refroidi les autorités boudrysannes. Une correction de taxation (pour l’année 2016) d’une grande entreprise de la place, pour un montant de 700’000 francs, a fait fondre le bénéfice escompté. L’exercice boucle ainsi sur 63’000 francs de bonus sur quelque 29,5 millions de charges totales.

«Malgré ceci, nous arrivons à présenter des comptes noirs et ce n’est pas rien. Au niveau de la maîtrise des charges, on est dans le juste», a commenté le grand argentier Daniel Schürch. Socialistes et libéraux-radicaux ont validé à l’unanimité les comptes, les premiers appelant «à ne pas trop différer certains investissements», dixit Nicolas Rousseau, les seconds demandant une certaine «prudence dans les dépenses» selon le rapporteur Blaise Geiser.

Crédits votés sans opposition

Autre sujet chaud – par son urgence en tout cas -, le toit de la salle de gymnastique du collège de Vauvilliers sera refait, un crédit de 360’000 francs a été accordé avec clause d’urgence. Les élus ont aussi voté un crédit de 566’400 francs pour refaire – entre octobre 2020 et août 2021 – le pont du Bois-Coinchiez, qui relie Bôle à Boudry, ainsi qu’une augmentation du capital-actions de TransN, pour 46’667 francs. Trois votes unanimes. 

Toujours aucune opposition au moment d’accepter la nouvelle politique de stationnement proposée par l’exécutif. Celui-ci prévoit l’apparition de macarons. Sur amendement PS, il a été décidé de rendre le stationnement pour la nuit gratuit dès 19h au lieu de 21h, afin d’épargner les clubs sportifs et sociétés locales en fin de journée. 

Sécurité à revoir aux Gillettes

Le débat – et une suspension de séance qui a permis à tout le monde de se rafraîchir – a concerné le classement d’une motion socialiste demandant de sécuriser la route des Gillettes pour les piétons. Cet accès depuis le café du pont à la gare est jugé dangereux, «surtout depuis qu’il y a les cars postaux». Pour les socialistes, le rapport présenté était «succinct, voire lacunaire», a jugé Jérôme Buschini. 

Si le Conseil général a bien compris qu’il s’agissait d’une route cantonale, il a décidé de ne pas classer la motion, toujours unanimement, afin que l’exécutif continue ses travaux en vue d’améliorer la sécurité des lieux. Des solutions auxiliaires (marqueurs lumineux, etc.) ont notamment été esquissées.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PolitiqueUne «mauvaise surprise» pour les élus de BoudryUne «mauvaise surprise» pour les élus de Boudry

PolitiqueMilvignes, Cortaillod, Boudry et Rochefort parleront fusionMilvignes, Cortaillod, Boudry et Rochefort parleront fusion

Top